Lil Wayne "s'en fout" du mouvement Black Lives Matter

Lil Wayne "s'en fout" du mouvement Black Lives Matter©Bill McCay, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 4 novembre

Interviewé dans l'émission "Nightline" sur la chaîne ABC, Lil Wayne s'est attiré les foudres de la communauté noire américaine. La raison ? Des propos très déplacés sur le mouvement Black Lives Matter, qui mobilise une bonne partie des États-Unis depuis quelques mois.

On connaissait déjà le côté borderline de Lil Wayne, roi du gangsta rap et gangster lui-même à ses heures perdues, qui lui avait d'ailleurs valu un petit tour à la prison de Rikers Island en 2010. S'il s'était montré plutôt discret depuis quelques temps, la faute à des crises d'épilepsie sévères qui lui a momentanément fait penser à la retraite, l'interprète de Lollipop n'a pourtant pas perdu de sa gouaille. Dans une interview accordée à l'émission Nightline sur ABC, Lil Wayne a provoqué l'indignation de toute la communauté noire américaine en affirmant qu'il se fichait éperdument du mouvement Black Lives Matter, et qu'il ne se sentait pas du tout concerné par la cause.

"Ma vie à moi compte"

Alors que le mouvement progresse depuis des mois aux États-Unis grâce à des milliers de militants et de personnalités qui dénoncent les violences policières infligées à la communauté noire, Lil Wayne, lui, se sent "concerné par que dalle", a-t-il affirmé lors de l'interview. "C'est juste étrange de mettre un nom là-dessus. La réalité, c'est que pour une connerie, quelqu'un s'est fait descendre par la police", explique-t-il d'abord avant de s'enflammer. "Je suis un putain de jeune Noir riche ! Si ça, ça ne prouve pas que l'Amérique sait très bien que la vie des Noirs compte, alors je ne sais pas ce que c'est", poursuit-il, prenant à parti le caméraman présent aux côtés de la journaliste. "Ce type est blanc et il me filme moi, un putain de 're-noi'. Je ne sais pas de quoi vous me parlez. Arrêtez avec ces conneries. Ma vie à moi compte. Surtout pour mes bitches", assure-t-il.

"Si ça ne me regarde pas, je m'en fous"

Lil Wayne l'affirme, il n'a "rien à voir" avec le mouvement Black Lives Matter. "Se sentir concerné par un truc qui n'a rien à avoir avec soi... Si ça ne me regarde pas, je m'en fous", poursuit-il, ajoutant que la seule chose qui l'importait était "ce putain de drapeau rouge" dans sa poche, signe de son affiliation à l'un des plus importants gangs de Los Angeles, les Bloods. "Je ne suis pas un putain de politicien", proteste-t-il enfin en se levant de sa chaise, passablement énervé.

Attaqué de toute part pour ses propos idiots et égoïstes, le rappeur de La Nouvelle-Orléans s'est justifié au site TMZ en affirmant qu'il s'était énervé parce que la journaliste avait eu le malheur de l'interroger sur la misogynie de ses textes. "Quand la reporter m'a posé des questions au sujet de ma fille qui pourrait être traitée de 'pute' et de 'salope', j'ai perdu mon sang-froid. A partir de là, il n'y avait plus aucune cohérence entre ses questions et mes réponses", a-t-il confié, s'excusant ensuite "auprès de tous ceux (qu'il a) pu blesser".

 
0 commentaire - Lil Wayne "s'en fout" du mouvement Black Lives Matter
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]