Les Vampire Weekend font de la "musique politique"

Les Vampire Weekend font de la "musique politique"

Ezra Koenig, leader du groupe, a expliqué que son dernier album, "Modern Vampire of the City" était politique, avant d'évoquer son successeur.

A lire aussi

publié le 5 février

Ezra Koenig, leader du groupe, a expliqué que son dernier album, "Modern Vampire of the City" était politique, avant d'évoquer son successeur.

Alors que Vampire Weekend a publié son troisième album, "Modern Vampire of the City", en mai dernier, Ezra Koenig semble avoir trouvé une nouvelle fonction à cette production studio. Le chanteur du groupe a en effet expliqué lors d'une interview accordée au quotidien anglais The Guardian que sa musique était politique : "Je crois que notre musique a été politisée, particulièrement le dernier album. Elle ne donne pas forcément des indications claires aux auditeurs, mais peut-être qu'elle se suffit à elle-même. [...] On n'est pas Rage Against The Machine. Je crois qu'il y a plusieurs moyens de faire de la politique en musique, peut-être que ce n'est pas le cas dans la vie de tous les jours. Soit vous êtes impliqués et vous êtes actifs, soit pas."

Ezra Koenig a ensuite évoqué la possibilité d'un nouvel album : "Parfois j'ai envie de m'y mettre très vite et parfois j'ai l'impression qu'il faut que je prenne mon temps. C'est comme quand on essaie de résoudre un problème, on y pense très fortement, puis on arrête d'y penser de manière consciente. On regarde la télévision, ou on sort le chien, puis, d'un coup, la solution nous arrive. Je crois que la musique nous guide, en quelque sorte."

 
0 commentaire - Les Vampire Weekend font de la "musique politique"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]