Les Scandinaves, premiers sur le métal

Les Scandinaves, premiers sur le métal©Burak Cing, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 31 mai

Une carte réalisée par un mathématicien tchèque permet désormais de connaître quels pays d'Europe regroupent aujourd'hui le plus grand nombre de groupes de métal.

Le mathématicien tchèque Jakub Marian a mis au point une carte qui devrait intéresser les amateurs de musique métal. Basée sur les données de l'Encyclopaedia Metallum cette carte (disponible sur le site web du scientifique) permet de mettre en évidence le ratio entre la population totale des pays européens et leur nombre de groupes de métal. Sans surprise, ce sont les pays scandinaves qui arrivent en tête. Avec 630 formations métal pour un million d'habitants en Finlande, 428 en Suède, 341 en Islande et 299 en Norvège, la Scandinavie dépasse de loin le reste des pays de l'Europe, totalisant à elle seule près de 1357 groupes.

Pas étonnant lorsque l'on sait que la Scandinavie a fait émerger un courant à elle toute seule, le "viking metal". Un style musical qui trouve ses origines dans le black métal et le folk nordique (on voit souvent se rajouter aux compositions des instruments traditionnels comme le violon et l'accordéon), et dont les paroles font principalement référence à la mythologie nordique et au paganisme. Pourtant, d'après une étude menée par le site The Atlantic en 2014, ce n'est pas leurs origines vikings qui influenceraient les groupes de métal à émerger dans les pays scandinaves, mais plutôt leur qualité de vie. La musique métal "a une très grande popularité dans les endroits les plus avancés, les plus tolérants et qui ont le plus de connaissances", explique le site. Ils possèdent par ailleurs une population plus jeune, plus encline à apprécier et acheter ce style de musique.

Si le heavy métal naît dans les années 1970 en Angleterre avec des groupes désormais cultes comme Black Sabbath, Motörhead ou bien encore Judas Priest, il est pourtant très mal représenté aujourd'hui outre-Manche avec seulement 68 groupes pour un million d'habitants. Même chose en France où le métal a du mal à trouver sa place avec 69 formations au total, malgré une scène fleurissante représentée par Blackrain, Bukowski, ou bien Tess. Sans oublier les pionniers du genre Mass Hysteria, Dagoba, Lofofora ou encore Gojira, devenu en quelques années l'un des plus grands groupe de death metal au monde.

 
0 commentaire - Les Scandinaves, premiers sur le métal
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]