Le raï, bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco ?

Le raï, bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco ?©Frans Schellekens, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 1 septembre

L'Algérie, qui a vu naître ce genre musical au début du XXe siècle, a présenté sa demande pour inscrire le raï au patrimoine mondial de l'Unesco.

Khaled, Cheb Mami, Rachid Taha ou encore Faudel l'ont popularisé en France dans les années 1990. Le raï pourrait bientôt entrer au patrimoine mondial de l'Unesco, a annoncé l'Algérie. Le centre national de recherches préhistoriques, anthropologiques et historiques (CNRPAH) a, en effet, déposé trois nouveaux dossiers de classement à la liste représentative de l'Unesco, comme indiqué par le directeur de l'organisme Slimane Hachi.

Ce dernier a précisé que l'Algérie veut classer le "raï, chant populaire algérien", mais également "La distillation de roses et fleurs", ainsi que le métier de "Mesureur d'eau" (qui gère approvisionnement en eau dans le sud de l'Algérie), au patrimoine mondial de l'humanité. Le Président du Conseil des Arts et des Lettres, Abdelkader Bendameche, a rappelé que le raï est une "forme d'expression musicale et poétique féminine".

Le raï, un "chant populaire algérien"

Né au début du XXème siècle en Algérie, le raï s'écoutait comme des conseils sous forme de poésies chantées en darija (un dialecte maghrébin), avant de devenir progressivement complainte populaire. Dans ses jeunes années, le raï ressemble à un cri du coeur dans lequel le chanteur blâme ses écarts de conduite, rappelant les valeurs morales de la religion. Savoureux mélange de tradition orale et de modernité, influencé aussi bien par la musique traditionnelle que par le blues et le rock, le raï prend une tournure irrévérencieuse dans les années 1970. Les artistes chantent alors leur désir de transgressions (alcool, fête, sexe) à l'ordre moral de la société algérienne de l'époque.

C'est à cette époque que Cheb Khaled (qui deviendra Khaled) commence sa carrière. Le chanteur explosera à la fin des années 1980, avant de conquérir la France et le monde avec son énorme tube Didi (1992), devenant un des ambassadeurs les plus populaires du genre. D'autres noms, comme Cheb Mami, Rachid Taha, Faudel ou Cheb Kader apparaissent dans son sillage.

 
9 commentaires - Le raï, bientôt au patrimoine mondial de l'Unesco ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]