Le jour où Elvis Presley voulait devenir agent du FBI

Le jour où Elvis Presley voulait devenir agent du FBI©Michael Ochs Archives, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 20 juillet

Ce mercredi sort en salle "Elvis & Nixon", long-métrage qui revient sur la rencontre improbable entre le King et le président américain en 1970. L'occasion d'évoquer les étonnantes motivations qui ont amené le rockeur à la Maison-Blanche.

En 1970, dans l'enceinte de la Maison-Blanche, s'est tenu une rencontre complètement surréaliste, celle d'Elvis Presley et de Richard Nixon. De ce tête-à-tête improbable entre l'icône du rock'n'roll et le 37e président des Etats-Unis, la réalisatrice Liza Johnson en a tiré un film. Intitulé Elvis & Nixon, ce long-métrage, qui sort en salle aujourd'hui, prend l'allure d'une comédie mettant en avant les personnalités excentriques des deux célébrités. Pour incarner le président du Watergate, le choix de Kevin Spacey (déjà président dans House of Cards) raisonne comme une évidence, tandis que le non moins talentueux Michael Shannon campe un Elvis bien perché.

L'étrange lettre de motivation d'Elvis Presley

Au-delà de la rencontre déjà cocasse en soi, le film de Liza Johnson révèle au grand public la raison de cette visite impromptue à la Maison-Blanche : Elvis souhaitait devenir un agent du FBI. Non, ce n'est pas une blague inventée par les scénaristes, mais bel et bien la réalité. "Cher Monsieur le Président, je tiens d'abord à me présenter. Je suis Elvis Presley, je vous admire et j'ai un grand respect pour votre fonction", commençait ainsi la lettre du King envoyé à Nixon le 20 décembre 1970. J'ai parlé avec le vice-président Agnew, à Palm Springs, il y a trois semaines et je lui ai fait part de mon inquiétude au sujet de notre pays. Les junkies, les hippies, le mouvement radical Students for a Democratic Society, les Black Panthers ne me considèrent pas comme leur ennemi ou, selon leurs termes, le représentant de l'ordre établi. Moi, j'appelle cet ordre établi l'Amérique et je l'aime. Monsieur, je peux et je vais me mettre au service de notre pays pour qu'il s'en sorte".

Elvis, agent des stups ?

L'arme secrète d'Elvis pour convaincre le président américain ? Sa connaissance de la jeunesse. "J'ai mené des recherches approfondies sur la toxicomanie et les techniques de lavage de cerveau des communistes, et je baigne dans ce milieu", explique le rockeur devenu réac', qui voulait jouer les infiltrés. A la surprise du King et de son entourage de l'époque, Nixon répondit à cette lettre, autorisant l'icône du rock'n'roll à lui rendre visite à la Maison-Blanche, sans doute pour faire remonter sa cote de popularité auprès des jeunes. Ironie du sort : Elvis est décédé en 1977 d'une surdose de médicaments. Pas terrible pour quelqu'un qui se rêvait agent des stups.

 
14 commentaires - Le jour où Elvis Presley voulait devenir agent du FBI
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]