Le jour où Bruce Springsteen s'est fait recaler de la BO d'Harry Potter

Le jour où Bruce Springsteen s'est fait recaler de la BO d'Harry Potter©Jon Super, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 24 octobre

De passage sur les ondes de la BBC Radio 2, The Boss a révélé s'être pris un vent par les producteur de la saga Harry Potter, lesquels ont refusé l'une de ses compositions.

Actuellement en pleine promotion de son autobiographie "Born to Run", parue le 27 septembre et éditée en France chez Albin Michel, Bruce Springsteen était à l'antenne de la BBC Radio 2 mercredi 19 octobre. À cette occasion, The Boss a fait une révélation concernant une participation avortée à la franchise "Harry Potter". L'Américain avait effectivement composé une chanson pour l'un des films de la saga, que les producteurs n'ont pas voulu.

"Une chanson vraiment mignonne"

En réponse à la question du journaliste, qui lui demandait s'il avait effectivement écrit une chanson pour la célèbre saga du sorcier à lunettes, Bruce Springsteen a répondu : "C'est tout à fait exact, mais ils ne l'ont pas utilisé. Pourquoi ça ? Allez leur demander", s'est étonné le songwriter, visiblement vexé de ne pas avoir vu sa composition retenue pour l'occasion. Écrite pour son fils aîné, cette chanson intitulée I'll Stand By You Always était "une grande ballade qui n'avait rien à voir avec ce que je peux chanter moi-même, mais je pense qu'elle aurait parfaitement collé au film". The Boss garde espoir de voir un jour sa composition sur grand écran : "Je la vois bien dans un film pour enfants parce que c'est une chanson vraiment mignonne." Que le chanteur ne s'offusque pas, J.K. Rowling avait exprimé très tôt sa volonté de ne pas utiliser de chansons pour sa saga, rien d'autre que la musique signée John Williams.

Springsteen, comme dans un livre ouvert

Dans "Born to Run", la première autobiographie de Bruce Springsteen, l'artiste de 67 ans se livre pour la première fois sur la dépression qui l'a rongé pendant plusieurs années, l'obligeant même à mettre sa carrière entre parenthèses en 1988 pour entamer une psychanalyse. "Où que vous soyez, qui que vous soyez, cette maladie ne vous quitte jamais", expliquait-il récemment dans une interview-fleuve accordée à Vanity Fair. La dépression dont il souffre, The Boss la voit comme "une voiture dans laquelle reposent toutes les facettes de (sa) personnalité. De nouvelles facettes peuvent entrer, mais les anciennes ne peuvent pas sortir. Tout dépend, en fait, de celles qui ont les mains sur le volant, et à quel moment".

 
1 commentaire - Le jour où Bruce Springsteen s'est fait recaler de la BO d'Harry Potter
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]