Le chanteur congolais Papa Wemba est mort sur scène

Le chanteur congolais Papa Wemba est mort sur scène©Frans Schellekens, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 25 avril

Le roi de la rumba congolaise, Papa Wemba, est décédé à Abidjan ce dimanche 24 avril, suite à un malaise lors d'un concert donné dans la métropole ivoirienne.

Le célèbre chanteur congolais Papa Wemba, de son vrai nom Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba, est décédé à Abidjan, dimanche 24 avril, à l'âge de 66 ans. Sa mort est survenue à la suite d'un malaise alors qu'il se produisait sur scène, à l'occasion du Festival des musiques urbaines d'Anoumabo (Femua) dans la métropole ivoirienne. Le concert, retransmis en direct sur la RTI, chaîne de la télévision nationale ivoirienne, s'est déroulé vers les 5h du matin, afin de clôturer la soirée, après une série d'autres shows, dont les prestations du rappeur Kery James et de la star de la musique camerounaise Charlotte Dipanda. "Alors qu'il chantait la troisième chanson, il s'est écroulé", a rapporté Henri Noel Mbuta Vokia, son attaché de presse à la radio locale Okapi. "J'ai vu les danseuses entourer Papa Wemba. J'ai cru que c'était un scénario du concert. Mais ensuite j'ai vu surgir sur le podium les gens de la Croix-Rouge ivoirienne. Tout d'un coup, on a coupé le signal de la télévision". Hospitalisé rapidement, Papa Wemba ne s'est jamais remis de ce malaise. Quelques heures plus tard, A'Salfo, leader du groupe ivoirien Magic System, et le ministre ivoirien de la Culture, ont donné une conférence de presse pour confirmer sa mort.

Né le 14 juin 1949 à Lubefu au Congo belge (actuelle République démocratique du Congo), Papa Wemba a commencé sa carrière en popularisant la rumba avec le groupe Zaïko Langa Langa, puis avec Viva la musica. Sa notoriété a commencé à décoller dans les années 1980 avec la formation Molokai, qui le propulse sur la scène internationale dans les années 1990. Il a notamment collaboré avec Peter Gabriel, avec qui il a enregistré trois albums, dont Emotion, sorti sur le label du chanteur anglais Real World. Papa Wemba n'a pas seulement modernisé la rumba congolaise sur le plan musical mais également esthétique, en lançant notamment le mouvement de la SAPE (Société des ambianceurs et personnes élégantes), dont le but est de s'habiller avec des vêtements griffés par de grands couturiers, italiens ou japonais. Sans Papa Wemba, Stromae et Maître Gims n'auraient sans doute jamais existé.

 
0 commentaire - Le chanteur congolais Papa Wemba est mort sur scène
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]