Le batteur des Doors se livre

Le batteur des Doors se livre

Le batteur des Doors, John Densmore, vient de publier un ouvrage sur son expérience dans le groupe de Jim Morrison.

A lire aussi

publié le 22 avril

Le batteur des Doors, John Densmore, vient de publier un ouvrage sur son expérience dans le groupe de Jim Morrison.

Alors que les Doors fêtaient l'an passé les 40 ans de leur dissolution, le batteur John Densmore vient de publier un livre, "The Doors, les portes claquent", consacré aux années passées dans le groupe. Lors d'une interview accordée à L'Express, le musicien est revenu sur les différends qu'il a eus avec le claviériste Ray Manzarek et le guitariste Robby Krieger lorsque ces derniers ont voulu continuer à tourner sous le nom The Doors, après le décès de Jim Morrisson : "En ce qui me concerne, les Doors sont morts avec Jim, dans une baignoire, en 1971. Malgré mon désaccord, Ray et Robby ont commencé à tourner sous le nom de 'The Doors of the 21st Century'. Sur les affiches, on ne voyait que ces lettres géantes dorées composant un nom : 'The Doors'. J'ai immédiatement écrit une lettre à la veuve de Jim pour lui apprendre que son mari avait ressuscité et qu'il se produisait sur scène. Et qu'apparemment j'étais là aussi, ce qui n'était pas le cas puisque j'avais refusé. J'ai aussi demandé à Ray d'arrêter ce cirque et il m'a promis de le faire. Sauf qu'il a continué."

John Densmore explique alors qu'il a été contraint d'entamer un procès : "Je n'avais rien contre le fait que Ray et Robby jouent nos chansons, ni qu'elles soient reprises par d'autres groupes, mais je n'aime pas arnaquer les gens. Vous voulez écouter les Doors? Les enregistrements et les vidéos sont disponibles. Mais on ne réinvente pas un groupe comme celui-là sans son leader! C'est n'importe quoi. J'ai donc initié ce procès avec le Morrison Estate, qui a été fondé par les parents et la veuve de Jim Morrison, pour interdire à Krieger et Manzarek d'utiliser le nom du groupe et d'accepter le contrat publicitaire avec Cadillac. Ils ont contre-attaqué, en disant qu'on les empêchait de vivre de leur musique."

 
0 commentaire - Le batteur des Doors se livre
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]