Lana Del Rey : "Je pense avoir été au plus près de mes émotions"

Lana Del Rey : "Je pense avoir été au plus près de mes émotions"©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 14 septembre

Alors que Honeymoon sortira à la fin de la semaine, la chanteuse s'est entretenue avec le magazine Grazia, dans les colonnes duquel elle évoque ses nouvelles chansons.

S'il y a un événement musical à retenir cette semaine, et même ce mois-ci, c'est bien la sortie du troisième album de Lana Del Rey. Tandis qu'elle continuait de teaser son nouvel essai la semaine dernière, en dévoilant une vidéo contenant deux extraits supplémentaires - Music To Watch Boys To et Freak -, l'Américaine occupe la Une de Grazia cette semaine. Pour le magazine français, elle revient sur l'enregistrement du disque et la couleur qu'elle a souhaité lui donner. Les premières chansons de ce nouvel opus ont été enregistrées il y a longtemps, lorsqu'elle mixait Ultraviolence (2014). "Mon humeur était vraiment bonne au début, puis est devenue plus introvertie lorsque je me suis demandé comment terminer ce disque", explique-t-elle.

Ce que cherchait Lana Del Rey avec Honeymoon, c'était une musique liée au jazz. "D'une certaine façon, confie-t-elle, les morceaux Honeymoon, Terrence Loves You, God Knows I Tried et la reprise de Don't Let Me Be Misunderstood ont une coloration bleu noir et j'ai tenté de rehausser le tempo de l'album avec des morceaux du milieu, comme Freak et Art Deco." Cet album possède également un aspect plus intimiste que ses prédécesseurs, estime l'auteure de Video Games : "Il fallait me centrer sur quelque chose de plus surréel, ne pas être top cérébrale. (...) Sur ce disque, je pense avoir été au plus près de mes émotions."

Ce troisième essai confirme le statut d'artiste issue de Los Angeles de Lana Del Rey, qui est pourtant née et a grandi à New York. "Les lieux que je cite dans ces nouvelles chansons sont vraiment importants pour moi. Parfois, j'aimerais être moins précise, plus universelle, mais je suis vraiment fidèle à moi-même en évoquant certaines avenues, des rues ou des noms de personnes", poursuit la chanteuse. Qu'elle ne change rien à toutes ces références californiennes. Sans elles, Lana perdrait sans doute beaucoup de son charme cinématographique.

 
0 commentaire - Lana Del Rey : "Je pense avoir été au plus près de mes émotions"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]