Lana Del Rey : ce n'est qu'un début

Lana Del Rey : ce n'est qu'un début©Copyright (c) MediasActu/MusicActu 2012
A lire aussi

publié le 21 février

Qui a dit que "Born To Die", premier disque de Lana Del Rey, serait également le dernier ? Certainement pas sa maison de disques...

Entre les fausses annonces de tournée, les tentatives de sabordages et les excellents scores de ventes de Lana Del Rey, difficile de s'y retrouver. Sa maison de disques, Polydor/Interscope, elle, semble sereine quant à l'avenir de sa pouliche. La chanteuse aurait signé son contrat en présentant soixante chansons, de quoi remplir trois albums que le label semble bien décidé a exploiter, comme en témoigne le boss de la chanteuse, Ferdy Unger Hamilton, dans Music Week : "elle peut fournir trois CD, avec un tas de titres brillants, suffisamment pour que nous puissions faire un album et une édition deluxe, tout en ayant encore des titres pour les enregistrements suivants."

De quoi envisager l'avenir sereinement. Lana Del Rey garde donc le soutien de son équipe, persuadé de la longévité de la carrière de la chanteuse. "Le projet aurait été indubitablement un désastre, avec toute l'attention portée sur elle, si elle n'avait pas les soixante titres [...] elle est une talentueuse compositrice et une remarquable parolière." Avec 800 000 ventes à travers le monde, Lana Del Rey se dispute la tête des classements avec Adele, qu'elle devance en Europe, mais qui la bat aux USA.

 
0 commentaire - Lana Del Rey : ce n'est qu'un début
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]