La collection d'art de David Bowie vendue pour 38 millions d'euros

La collection d'art de David Bowie vendue pour 38 millions d'euros©Van Tine Dennis, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 15 novembre

La collection d'art personnelle de David Bowie a été dispersée les 10 et 11 novembre dernier à Londres, dans une vente aux enchères organisée par la célèbre maison Sotheby's, pour un total de 38 millions d'euros.

Presqu'un an après sa mort, David Bowie suscite toujours autant l'engouement des fans. Jeudi 10 et vendredi 11 novembre, les plus fortunés d'entre eux ont pu s'affronter lors d'une mise en vente exceptionnelle de sa collection d'art, dont 100% des lots ont été attribués aux acheteurs les plus offrants. Exposée pendant dix jours au 34 New Bond Street, cette dernière a attiré plus 4 000 visiteurs par jour (5 500 les jours de pointes), et permis de récolter près de 32,9 millions de livres sterling soit presque 38 millions d'euros.

Des records de vente

La vente de la collection privée de David Bowie est celle de tous les records. Après avoir écoulé 20 000 catalogues, la maison Sotheby's a mobilisé près de 765 enchérisseurs, 196 téléphones et 102 "paddle" (pancartes avec un numéro) de 46 pays différents. Un nombre d'acheteurs encore jamais atteint au siège de Londres, et qui a permis à Sotheby's d'amasser pas moins de 38 millions d'euros. Un record établi notamment grâce à la vente de douze oeuvres, qui ont dépassé toutes les espérances. Entre autres, un petit tableau de Frank Auerbach, "Tête de Gerda Boehm", estimé 300 000 à 500 000 livres, et adjugé 3,7 millions de livres après une lutte de dix minutes entre huit acheteurs. Autre record de la soirée, une grande toile de Jean-Michel Basquiat, "Air Power", peinte en 1984 et acquise par David Bowie en 1995 après le tournage de "Basquiat" pour 78 500 livres. Elle a été vendue pour 7,1 millions de livres. "Untitled", une autre de ses toiles, s'est quant à elle envolée pour 2,4 millions de livres.

Des toiles qui font rêver les collectionneurs

Mais selon le marchant d'art Enrico Navarra, "ce n'est pas seulement l'effet Bowie qui a boosté cette enchère. C'est aussi le fait que Basquiat fait rêver les nouveaux collectionneurs. Je connais plus de 30 nouveaux acheteurs dingues de l'artiste", affirme-t-il, expliquant également que le marché de l'art était aujourd'hui en train de se "resserrer" et qu'il fallait "saisir l'occasion d'acheter une bonne toile". "C'est un phénomène de société", ajoute-t-il. Damien Hirst, que Bowie admirait pour "son oeuvre si différente, si intensément chargée d'émotion, si en résonance avec ses peurs, si fortes de la mort", comme il l'expliquait au New York Times, a également séduit les acheteurs qui se sont battus pour repartir avec deux de ses toiles aux prix de 785 000 et 755 000 livres.

Mais d'autres oeuvres ont également atteint des sommets lors de la vente aux enchères. Beaucoup moins connus que Basquiat ou Hirst, Peter Lanyon et son tableau "Witness" s'est envolé à 797 000 livres, tandis que Patrick Caulfield et "Foyer" est parti pour 665 000 livres. Harold Gilman et "Interior, Mrs Mounter" ont également été adjugés à 485 000 livres.

 
0 commentaire - La collection d'art de David Bowie vendue pour 38 millions d'euros
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]