La chanteuse de "La Lambada" retrouvée morte brûlée dans sa voiture

La chanteuse de "La Lambada" retrouvée morte brûlée dans sa voiture©JLPPA, BestImage
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 19 janvier

Loalwa Braz Vieira, chanteuse du tube mondial "La Lambada" avec le groupe franco-brésilien Kaoma, a été retrouvée morte carbonisée jeudi 19 janvier, annonce l'AFP.

La chanteuse brésilienne Loalwa Braz Vieira, connue grâce au tube de l'été 1989 La Lambada, a été retrouvée morte dans une voiture en flammes à Rio de Janeiro, ce jeudi 19 janvier à 3h40 du matin, a annoncé l'AFP.

Les premières informations

Selon la presse locale, le corps de Loalwa Braz Vieira a été retrouvé carbonisé, dans une voiture à Saquerema, sur le littoral à proximité de Rio de Janeiro, tout près de son domicile. Arrivés sur place à 3h40 du matin, dans la nuit de mercredi à jeudi, les pompiers ont déclaré aux autorités locales avoir reçu un appel plus tôt dans la nuit pour signaler un incendie qui s'était déclenché dans un bâtiment à proximité de l'endroit où la voiture a été retrouvée. La police évoque deux hommes qui auraient été vus près de la maison de la chanteuse, sans qu'aucun lien ne puisse être établi entre ces deux hommes et le décès de Loalwa Braz. La piste criminelle serait toutefois privilégiée.

Célèbre grâce au tube La Lambada

Élevée par une famille de musiciens, Loalwa Braz a débuté sa carrière de chanteuse à l'âge de 13 ans. Son nom est déjà reconnu au Brésil lorsqu'elle rejoint le groupe franco-brésilien Kaoma, qui va la rendre célèbre au-delà de son pays. En 1989, le groupe fait un carton planétaire avec le single La Lambada, vendu à 15 millions d'exemplaires dans le monde et diffusé en boucle à la télévision française à travers une célèbre publicité pour les boissons Orangina. Coloré et chaloupé, le clip mettait en scène des couples dansant de façon très collé-serré, parmi lesquels on pouvait reconnaître le duo d'enfants Chico et Roberta, qui cartonnera à son tour l'année suivante avec le titre Frente a frente. La Lambada est aujourd'hui encore dans le top 10 des titres les plus vendus de tous les temps en France avec plus de 1 735 000 exemplaires écoulés.

Le titre d'origine de la chanson, Chorando se foi ("Il est parti en pleurant"), est une adaptation - pour ne pas dire un plagiat - du morceau Llorando se fue du groupe bolivien Los Kjarkas. La chanson sera rebaptisée "La Lambada", en référence au genre musical du même nom qui mêle le carimbo, le merengue, la salsa et le zouk. Un genre dont Loalwa Braz Vieira était une véritable icône au Brésil.

 
0 commentaire - La chanteuse de "La Lambada" retrouvée morte brûlée dans sa voiture
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]