L'album de M. Pokora n'est pas assez "remarquable" pour les Victoires

L'album de M. Pokora n'est pas assez "remarquable" pour les Victoires©Berzane Nasser/ABACA, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 23 janvier

Après avoir taclé les Victoires de la Musique la semaine dernière en apprenant qu'il n'était pas nommé, Matt Pokora connaît enfin la raison de ce choix : un album pas assez "remarquable", selon le directeur de la cérémonie.

Invité sur le plateau de Touche pas à mon poste le 11 janvier dernier, Matt Pokora a fait preuve d'une bonne dose de mauvaise foi en expliquant que s'il n'était pas nommé aux prochaines Victoires de la Musique, c'était parce qu'il vendait "trop d'albums". "Non, mais c'est vrai, quand tu es trop populaire, tu ne peux pas", avait-il ajouté, visiblement vexé de ne pouvoir prétendre au trophée. Gilles Désangles, le directeur général de la cérémonie, a mis les choses au point en levant le voile sur les véritables raisons de cette absence. Et ce n'est certainement pas un problème de ventes, comme il l'a révélé à Télé Star.

Pas assez de votants pour Matt Pokora

Composée de 600 votants (200 artistes, musiciens et compositeurs, 200 producteurs de disques et de spectacles, et 200 médias, disquaires et techniciens), l'Académie des Victoires a en charge chaque année d'élire les albums qui, à leurs yeux, se sont les plus démarqués. Si Matt Pokora peut compter sur son public pour le propulser tout en haut des charts, il n'en est pas de même de la part des professionnels de la musique, qui ont jugé que "My Way", n'était pas "suffisamment remarquable" pour faire partie des heureux élus. "S'il n'est pas nommé, c'est simplement parce qu'il n'y a pas eu suffisamment de votants qui ont considéré que l'album de M. Pokora était suffisamment remarquable pour le sélectionner", a répondu Gilles Désangles.

La popularité ne fait pas tout

Pour rappel, il ne s'agit en effet pas d'un disque d'inédits, mais de reprises de Claude François. Une oeuvre beaucoup moins poussée, qui ne méritait sans doute pas sa place à côté des Benjamin Biolay, Renaud, Vincent Delerm et autres Julien Doré selon les critères de l'Académie, et ce, malgré ses 400 000 exemplaires écoulés à ce jour. D'après les derniers chiffres du SNEP (Syndicat National de l'Édition Phonographique), le chanteur peut toutefois se targuer d'être classé à la cinquième position du top des plus grosses ventes de disques l'année dernière, en seulement deux mois et demi d'exploitation. Voilà qui devrait lui valoir un NRJ Music Awards (ou deux).

 
5 commentaires - L'album de M. Pokora n'est pas assez "remarquable" pour les Victoires
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]