Kendrick Lamar, roi des charts et du streaming avec "To Pimp a Butterfly"

Kendrick Lamar, roi des charts et du streaming avec "To Pimp a Butterfly"©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 mars

Sorti avec une semaine d'avance le 16 mars dernier, le troisième album du rappeur américain bat tous les records et connaît un double succès public et critique.

Kendrick Lamar devait revenir sur le devant de la scène le 23 mars. Son nouvel opus ayant fuité sur la Toile, le rappeur a dû avancer la sortie officielle d'une semaine, ce qui a passablement énervé son représentant, qui a accusé le label distributeur d'avoir "saboté" son lancement. Que ce dernier se rassure, To Pimp a Butterfly est en train de connaître un lancement du tonnerre. Le jour de sa sortie, l'album a battu le record d'écoutes sur Spotify en une journée, avec 9,6 millions de lectures sur le site de streaming. Il a ainsi reclassé Drake et ses 6,8 millions d'écoutes pour If You're Reading This It's Too Late (2015). Parallèlement, Kendrick Lamar s'est hissé en tête du prestigieux Billboard 200 aux Etats-Unis et de son équivalent britannique.

Il faut dire que ce troisième opus était particulièrement attendu puisque l'Américain n'avait rien sorti depuis le très acclamé Good Kid, M.A.A.D City (2012), publié il y a trois ans. Que cache donc ce nouveau disque selon les critiques ? Un album "d'une virtuosité absolument stupéfiante", déclare le célèbre journaliste hip-hop Olivier Cachin, parfaitement équilibré entre tubes et "morceaux d'une complexité totale". Comparé à des aînés prestigieux comme Dr Dre, Snoop Dogg ou Tupac Shakur, Kendrick Lamar peut se targuer d'élever les thèmes habituels du rap américain vers d'autres hauteurs puisqu'il est question ici du racisme qui ronge aujourd'hui encore la société américaine. Un disque décrit par le journaliste Stéphanie Binet du Monde comme "une délivrance, un électrochoc, un éclairage honnête sur les centres urbains américains". Des textes précieux qui sont mis en valeur par une musique qui l'est tout autant, mêlant des arrangements jazz, soul et funk.

 
0 commentaire - Kendrick Lamar, roi des charts et du streaming avec "To Pimp a Butterfly"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]