Julien Doré aurait-il plagié un groupe de metal ?

Julien Doré aurait-il plagié un groupe de metal ?©Julien Sarkissian, BestImage
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 22 décembre

Le groupe Herrschaft reproche à Julien Doré trop de similitudes entre le clip de leur chanson How Real Men Do, sorti il y a un an, et celui de Sublime & Silence, dévoilé la semaine dernière.

Quels points communs peuvent bien avoir Julien Doré et le groupe de metal indus Herrschaft ? Aucun, a priori. Pourtant, le chanteur semble partager avec les métalleux quelques lubies cinématographiques. Ces derniers lui reprochent d'avoir piqué plusieurs de leurs idées visuelles pour réaliser son film-clip Sublime & Silence, dévoilé la semaine dernière.

Câlins entre bikers

Une parodie de road movie avec des bikers qui se font des câlins, puis dansent sur une chorégraphie décalée, le tout filmé en noir et blanc au ralenti, dans un paysage désertique. Tels sont les éléments visuels et scénaristiques du dernier clip de Julien Doré, Sublime & Silence, présenté en exclusivité sur Allociné comme un court-métrage réalisé en collaboration avec son ami de longue date, Brice VDH. Problème, ce sont aussi les éléments esthétiques d'un autre clip, beaucoup moins médiatisé à sa sortie en décembre 2015 : celui de How Real Men Do du groupe de metal Herrschaft. Alerté par l'un des membres de la formation, le site Brain a relayé quelques captures d'écran réalisées par l'agence Doweet Agency, spécialisée dans le rock et le metal. Le résultat est assez troublant tant les plans similaires sont nombreux et le grain de l'image sensiblement le même.

Des poneys contre des sextoys

Doweet Agency s'est également fendu d'un communiqué de presse, dans lequel il accuse Julien Doré de "pomper sans vergogne" le groupe Herrschaft. "Si le noir et blanc et les motards sont des éléments connus du cinéma depuis 'La fureur de vivre', la ressemblance est ici particulièrement troublante, si l'on y substitue les sextoys par des poneys", écrit l'agence. Et pour cause, contrairement au clip des métalleux, celui de l'interprète de Chou Wasabi ne présente aucune arme à feu, aucune simulation de fellation avec un sextoy et encore moins de roulage de pelle entre motards. Des scènes sans doute un peu trop violentes pour l'image grand public de Julien Doré.

En présentant le film-clip de Sublime & Silence, le chanteur avait déclaré à Allociné : "Quand j'écris un clip, je laisse aller toutes les idées, même celles qui vont me sembler complètement impossibles à réaliser, et ensuite on voit ce qui se passe." Pour le moment, Julien Doré n'a pas répondu à ces accusations de plagiat.

 
30 commentaires - Julien Doré aurait-il plagié un groupe de metal ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]