Joy Division : la maison de Ian Curtis bientôt transformée en musée

Joy Division : la maison de Ian Curtis bientôt transformée en musée©Getty Images

Sébastien Jenvrin, publié le 25 mai

Un fan qui vient de racheter la demeure du chanteur suicidé, à Macclesfield, a décidé de transformer le lieu en musée dédié au groupe post-punk.

En vente depuis plusieurs mois, la maison de Ian Curtis, chanteur charismatique de Joy Division, a trouvé preneur. Hadar Goldman, musicien et entrepreneur de 48 ans, l'a rachetée pour plus de 360 000 euros alors qu'un groupe de fans tentait de réunir les fonds nécessaires. "Bien que j'aie payé 366 000 euros - presque le double du prix demandé - j'ai eu le sentiment de devoir intervenir, notamment quand j'ai appris que des fans n'avaient pas réussi à réunir les fonds nécessaires pour acheter la maison qui a appartenu, et dans laquelle a vécu, l'un des héros musicaux de ma jeunesse", a confié l'heureux acheteur au Manchester Evening News. Les fans peuvent se réjouir de ce rachat puisque l'acheteur a fait savoir qu'il souhaitait faire de la maison un musée dédié au chanteur suicidé. "L'héritage de Joy Division mérite de perdurer au XXIème siècle, afin de favoriser la prise de conscience autour de l'un des groupes les plus importants de l'histoire de la musique contemporaine", a-t-il poursuivi. En plus du prix de vente, Hadar Goldman a déboursé 105 000 euros de charges pour empêcher que la maison passe entre les mains d'un acheteur privé.

Le 18 mai 1980, Ian Curtis se pendait dans la cuisine de sa maison de Macclesfield, quelques jours avant la sortie du second LP, Closer, et la première tournée américaine de Joy Division, dont il est le chanteur. En à peine trois années d'activité et seulement deux albums (Unknown Pleasure, paru en 1979, et Closer, paru en 1980), Joy Division est passé de petite formation de la banlieue de Manchester à un groupe culte en posant les bases du post-punk et de la new wave, que les membres restants poursuivront sous le nom de New Order. Interviewé par le NME, le chanteur et leader de ce dernier, Bernard Sumner, a qualifié l'ancienne maison de Ian Curtis de "lieu de tristesse". "Ce n'est pas un endroit où j'aimerais retourner" avait-il confié au magazine britannique. De son côté, le bassiste de Joy Division et ancien membre de New Order, Peter Hook, a salué ce projet de musée.

 
0 commentaire - Joy Division : la maison de Ian Curtis bientôt transformée en musée
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]