Johnny, Aznavour, Eddy parmi les "jeunes créateurs" les plus aidés en 2015

Johnny, Aznavour, Eddy parmi les "jeunes créateurs" les plus aidés en 2015©Dessalles Morgan, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 22 juillet

Plusieurs artistes français confirmés ont bénéficié l'an passé des fonds d'aide aux "jeunes créateurs", a révélé le site Lelanceur.fr.

Créé en 2001 sous le gouvernement de Lionel Jospin, le fonds d'aide de la Société civile des producteurs phonographiques (SCPP) est, en théorie, une bonne chose pour l'avenir de la musique. Il permet, selon les mots de l'ancienne ministre de la Culture Catherine Tasca, d'"aider les jeunes créateurs qui ne sont pas encore connus", en redistribuant une partie des revenus des producteurs à de jeunes artistes en herbe.

Un cadeau aux artistes confirmés

Seulement, dans la réalité des faits, ce sont plutôt des artistes confirmés, pour ne pas dire des vétérans, qui bénéficient de ces aides. C'est ce que révèle une enquête menée par le site Lelanceur.fr, qui dresse un classement pour le moins étonnant. Et pour cause, l'artiste qui a reçu le plus d'argent de ce fonds d'aide en 2015 est Chimène Badi - qui n'est pas vraiment une débutante - avec 184 912 euros pour son album Au-delà des maux (2015). Derrière, Charles Aznavour (166 470 euros) et La légende du roi Arthur (151 090 euros) complètent le podium. Eddy Mitchell (74 ans), Johnny Hallyday (73 ans) et Christophe (70 ans) sont également présents dans ce top 10.

Les majors, largement favorisés

L'autre constat de cette enquête, c'est que "près des deux tiers des aides distribuées l'ont été aux 3 majors, Universal, Sony et Warner". Ce n'est pas étonnant puisque ces trois producteurs siègent au conseil d'administration de la SCPP. Loin de nier les chiffres avancés par Lelanceur.fr, la SCPP les assume pleinement, en expliquant que les "projets les plus aidés sont nécessairement ceux dont les frais d'enregistrement sont les plus élevés". Curieux, ce système où l'on verse de l'argent à ceux qui en ont le plus.

Top 10 des artistes les plus aidés en 2015 par le SCPP :

1. Chimène Badi, Au-delà des maux (Universal) - 184 912 euros2. Charles Aznavour, Encores (Universal) - 166 470 euros3. La légende du roi Arthur (Warner) - 151 090 euros4. Eddy Mitchell, Quelque chose a changé (Universal) - 128 960 euros5. Sur la route des Enfoirés (Les Restaurants du Coeur) - 127 780 euros6. Johnny Hallyday, De l'amour (Warner) - 115 932 euros7. Zazie, Encore heureux (Universal) - 104 004 euros8. Christophe, Les Vestiges du chaos (Universal) - 101 028 euros9. Tribute to Alain Souchon (Universal) - 83 200 euros10. Les Innocents, Mandarine (Sony) - 82 732 euros

 
2 commentaires - Johnny, Aznavour, Eddy parmi les "jeunes créateurs" les plus aidés en 2015
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]