Jean-Luc Lahaye : "On a fait de moi un chanteur à minettes"

Jean-Luc Lahaye : "On a fait de moi un chanteur à minettes"©Gorassini Giancarlo, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 18 mai

Alors qu'il vient de sortir son livre autobiographique, Classé confidentiel, Jean-Luc Lahaye s'est confié au site Idolesmag. Il est revenu sur la lourde affaire de pédophilie qui a terni son image, mais également sur sa carrière de chanteur, qu'il essaye aujourd'hui de relancer.

Disponible en librairies depuis le 15 avril, Classé confidentiel, raconte les passions et les déviances de Jean-Luc Lahaye. Sa faiblesse pour "les femmes jeunes", son amour de la vitesse - sa "seule défonce"- et sa descente aux enfers lors de son arrestation. "Une mise au point" plutôt qu'une thérapie, qui lui a permis de lâcher sa colère contre les colporteurs de rumeurs. "J'étais très en colère. J'ai donc écrit les choses d'une manière très pugnace", affirme le chanteur au site Idolesmag. Des accusations graves, qui ne sont pas sans conséquences sur le comportement du chanteur en concert aujourd'hui : "Je n'ose plus adopter d'attitudes ou d'identités gestuelles. (...) Cette histoire m'a figé dans une attitude scénique qui n'est pas la mienne", avoue-t-il.

Mais Classé Confidentiel n'aborde pas que les problèmes judiciaires de Jean-Luc Lahaye. Le chanteur revient également son parcours, et les cinq ans qu'il a passé chez Dalida, à Montmartre, au début de sa carrière. "C'était une femme admirable, bien au-delà de l'artiste", confie-t-il. Une chanteuse qui "travaillait énormément et qui avait peur que sa voix ne la lâche. Elle faisait des vocalises tous les jours", révèle-t-il. Puis à force de travail, Jean-Luc Lahaye connaît ses premiers succès en 1983 avec Femme que j'aime, Décibelle ou bien encore Appelle moi Brando. Il devient alors un chanteur très populaire jusqu'à la fin des années 1980, avant de vivre l'inexorable chute vers le has-been.

"J'ai tenté de prendre le fameux virage avec Lettre à la vieille, mais il était déjà trop tard. Elle venait après Papa Chanteur. On dit souvent qu'à l'ombre d'un chêne, rien ne pousse. Derrière un succès comme Papa Chanteur, il fallait laisser un peu de temps", analyse-t-il. Mais Jean-Luc Layahe a mal négocié le virage. "J'ai fait ce qu'on appelle une sortie de route", explique-t-il. "Moi qui avais un passé très riche, très dense, on a fait de moi un chanteur à minettes, léger par définition", ajoute-t-il.

Aujourd'hui après plusieurs tournées triomphales avec Stars 80, Jean-Luc Lahaye semble enfin prêt à revenir avec des morceaux inédits. "Je suis en train d'enregistrer des maquettes en studio en ce moment-même", confie-t-il. Si les chansons sont encore à "l'état de maquette", elles feront bien partie d'un prochain album à venir prochainement. "Comme on dit, je suis dans les starting-blocks", assure le chanteur.

 
2 commentaires - Jean-Luc Lahaye : "On a fait de moi un chanteur à minettes"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]