Jean-Louis Aubert : ses correspondances avec Houellebecq publiées

Jean-Louis Aubert : ses correspondances avec Houellebecq publiées

Le chanteur vient d'annoncer les différents formats de publication de son nouvel album. Ses correspondances avec Houellebecq seront publiées.

A lire aussi

publié le 5 mars

Le chanteur vient d'annoncer les différents formats de publication de son nouvel album. Ses correspondances avec Houellebecq seront publiées.

Jean-Louis Aubert s'apprête à revenir sur disque, le 14 avril, avec un concept un peu particulier puisqu'il a mis en chanson des textes issus du recueil "Configuration du dernier rivage", de l'écrivain et poète Michel Houellebecq. Durant le travail du chanteur, les deux artistes ont entretenu une correspondance qui sera publiée dans un livre. L'interprète de "Roc'éclair" vient en effet d'annoncer sur Facebook quels seront les différents formats de publication de sa nouvelle production studio, "Aubert chante Houellebecq - Les parages du vide", désormais disponible en pré-commande. Le disque sera ainsi publié en "édition limitée, format livre", avec "les correspondances entre Jean-Louis Aubert et Michel Houellebecq pendant l'élaboration du projet', en "édition vinyle limitée et numérotée, avec CD inclus" et en CD standard. Un premier extrait, "Isolement", est déjà illustré par un clip, dans lequel les deux hommes se font face et récitent ensemble les textes du poète.

Jean-Louis Aubert semble être tombé amoureux des textes de Houellebecq. Il a en effet posté sur Facebook ses premiers échanges par courriel, au mois de mai dernier, avec l'écrivain, dans lesquels il explique ressentir une très grande proximité avec son travail : "Votre recueil 'Configuration du dernier rivage' que j'avais acheté en même temps que mes cigarettes, était là, devant moi. J'ai ouvert n'importe où... Il y avait une chanson, j'ai attrapé ma guitare... Oui une belle, vraie chanson. Et puis la page suivante encore une... J'étais dans 'Les parages du vide'. 7 ou 8 m'ont été données en 2 jours. Nul doute que d'autres vont arriver. Voilà, ça fait longtemps que je vous lis avec délice et étonnement, en éprouvant parfois une indicible proximité. Serait-il possible que le chanteur chante le poète (une ancienne tradition) ? Pourrais-je donner des ailes à vos mots ? Pourrions-nous nous rencontrer sans trop vous déranger, que je vous fasse entendre..."

Jean-Louis Aubert a également publié la réponse de Michel Houellebecq : "La journée commence. Votre message me fait penser à un beau livre, très triste, de Thomas Disch, appelé 'Sur les ailes du chant'. Peut-être l'avez-vous lu : quand j'étais adolescent, il y avait pas mal de gens, comme moi, qui lisaient de la science-fiction. Je suis très content d'être une source d'inspiration : fier, même. [...] Je peux passer vous voir un peu n'importe quand dimanche ou lundi."

 
0 commentaire - Jean-Louis Aubert : ses correspondances avec Houellebecq publiées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]