Jane Birkin : "Serge Gainsbourg voulait nous sublimer"

Jane Birkin : "Serge Gainsbourg voulait nous sublimer"©Poree Audrey, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 20 mars

En pleine promotion de l'album de reprises"Birkin/Gainsbourg : Le Symphonique" et de la tournée qui l'accompagne, Jane Birkin est revenue pour Paris Match sur celui qui a lancé sa carrière de chanteuse.

Il y a trois ans, la mort de sa fille Kate Barry a bien failli lui faire tirer un trait sur sa carrière. Incapable de chanter, Jane Birkin s'était illustrée avec un livre de photos avec son amie Gabrielle Crawford. Il a fallu cette proposition des Francofolies de Montréal pour qu'elle se remette enfin au chant : interpréter les chansons de Serge Gainsbourg entourée d'un orchestre symphonique. De ce projet scénique est né l'album et la tournée "Birkin/Gainsbourg : Le Symphonique". Interviewée par le magazine Paris Match, la chanteuse revient sur sa collaboration avec le dandy de la chanson française.

La musique comme thérapie

Toujours endeuillée par la disparition de sa fille et à peine remise d'une leucémie, Jane Birkin remonte doucement la pente. Elle aurait pu être happée par le chagrin, mais a décidé de se relever et d'aller de l'avant. "J'étais trop triste dans ma maison parisienne, cela me fait du bien de sortir. Dès qu'il y a de la compagnie, je me sens mieux", confiait-elle au Parisien en octobre dernier. L'actuelle tournée "Birkin/Gainsbourg : Le Symphonique", c'est une belle occasion de fuir les souvenirs douloureux et de renaître grâce à la musique.

"Être sur scène est une formidable échappatoire. Avant, j'étais complètement bloquée, aujourd'hui les choses sortent, explique-t-elle dans les colonnes de Paris Match. Ce qui est bien avec ce spectacle, c'est que je n'ai rien à dire de plus. Juste à chanter avec le plus de pureté possible. Les orchestrations sont d'une telle beauté qu'elles me portent."

S'il n'a jamais donné de concerts symphoniques, Serge Gainsbourg a souvent utilisé des arrangements de musique classique, "comme s'il voulait donner à Charlotte, à Bardot, à Bambou ou à moi des mélodies à la hauteur des compositeurs classiques qu'il aimait tant", explique Jane Birkin. "Il (...) voulait nous sublimer."

 
1 commentaire - Jane Birkin : "Serge Gainsbourg voulait nous sublimer"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]