Jamie xx : "Quand je compose, je ne pense jamais aux clubs"

Jamie xx : "Quand je compose, je ne pense jamais aux clubs"©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 5 juin

Le producteur et DJ anglais révélé en 2009 avec le groupe The xx sort enfin son premier album solo. Baptisé In Colour, le disque est à la hauteur des attentes. Pour Les Inrocks, il se confie sur l'origine de ce projet.

Jamie xx - Jamie Smith de son vrai nom - s'est fait connaître en tenant la console et les claviers dans le trio britannique The xx en 2009. Sur scène, le jeune homme apparaissait en retrait, derrière ses camarades de jeu la guitariste et chanteuse Romy Madley Croft et le bassiste Oliver Sim (que l'on retrouve en featuring sur quelques morceaux de l'album). Il aurait pu se contenter de briller au sein de l'une des formations les plus marquantes de ces dernières années, mais Jamie Smith a très vite cherché à se faire un nom comme DJ, en remixant les plus grands - on se souvient notamment de sa réinterprétation du Rolling in the Deep d'Adele. Six ans plus tard, le jeune Anglais propose enfin un premier album solo issu du fruit de ses années de travail. "J'ai mis longtemps à envisager ce premier album solo, confie-t-il aux Inrocks. Je n'étais pas sûr d'être prêt, je n'avais pas assez confiance en moi."

Autant dire que ce premier effort en solitaire condense toutes ces années passées à peaufiner son identité sonore. "Je suis arrivé à un point où j'avais besoin d'extérioriser, de partager avec le monde ce qu'il y avait sur mon ordinateur", poursuit le chanteur dans les colonnes du magazine. À l'image de son titre, In Colour ne se cantonne pas à un genre particulier, l'électro-house, mais à plusieurs styles musicaux. "Mes goûts sont très éclectiques, et ça se retrouve aussi bien dans mes DJ-sets que sur mon album", explique-t-il. Côté influences, Jamie xx cite en premier lieu les DJ Four Tet et Caribou, réputés pour leur manière d'utiliser des rythmes exotiques pour créer une sorte d'hypnose. Ce n'est donc pas un hasard si l'on retrouve du steel-drum (une percussion caribéene) à plusieurs reprises sur le disque, notamment sur l'excellent Obvs.

Jamie xx s'inspire davantage des musiques du monde que de la culture dance. "Quand je compose, je ne pense jamais aux clubs, même si c'est un morceau qu'on pourrait qualifier de dansant", confie-t-il aux Inrocks. Avant de conclure : "Je pense qu'In Colour est un album de musicien plutôt qu'un album de producteur ou de DJ".

 
0 commentaire - Jamie xx : "Quand je compose, je ne pense jamais aux clubs"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]