Jacques Dutronc : 5 chansons pour résumer ses 50 ans de carrière

Jacques Dutronc : 5 chansons pour résumer ses 50 ans de carrière©Thierry Orban, Abaca
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 29 juillet

Déjà cinquante ans qu'il nous fait danser ! Pendant l'été 1966, les Français découvraient le timbre suave et la plume irrévérencieuse de Jacques Dutronc. Un demi-siècle plus tard, le vieux loup n'a rien perdu de son prestige. On lui doit, au contraire, plusieurs classiques de la variété française, ainsi qu'une discographie chargée de tubes. Hommage en cinq chansons.

Et moi, et moi et moi (1966)

Premier succès du crooner, "Et moi, et moi et moi" a permis à Jacques Dutronc de se faire un nom et de se démarquer notamment d'Eddy Mitchell et Johnny Hallyday, les autres rock-stars des sixties dont il fut occasionnellement le guitariste. La chanson se lira alors sur toutes les lèvres et son auteur sera plébiscité.

Les cactus (1966)

Il n'y avait que Dutronc père pour nous faire swinguer sur un titre évoquant des cactus. Original et entêtant, "Les cactus" révèle aussi l'écriture décalée du chanteur. Si comme l'indiquent les paroles, il est impossible de s'asseoir dans un monde envahi de cactus, nous, on n'a certainement pas envie de rester assis à l'écoute de ces notes.

J'aime les filles (1967)

Ou quand Dutronc enfile son costume de séducteur. Accompagné d'un piano, "La vieille Canaille" ouvre son coeur aux filles "de chez Régine", "de chez Castel", "à celles qui vont camper", "qui font la grève". Bien des années après sa parution, cette jolie déclaration d'amour à la gent féminine n'a pas pris une seule ride.

L'Opportuniste (1968)

Sans jamais être vulgaire ou odieux, Jacques Dutronc s'insurge ici contre les politiciens et leurs excès. "Je fais confiance aux électeurs, et j'en profite pour faire mon beurre", dénonçait à l'époque le chanteur de 73 ans, en toute subtilité.

Fais pas ci, fais pas ça (1964)

Voilà qui parlera un peu plus à la jeune génération et aux fans des aventures des Bouley et des Lepic. Emprunté et popularisé par le générique de la série familiale de France 2, "Fais pas ci, fais pas ça" est également le symbole de l'intemporalité de Monsieur Dutronc. Un patrimoine de la chanson française, en somme.

 
0 commentaire - Jacques Dutronc : 5 chansons pour résumer ses 50 ans de carrière
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]