Iron Maiden profite du téléchargement illégal

Iron Maiden profite du téléchargement illégal

Le groupe de rock choisit désormais les villes dans lesquelles se produire en concert en fonction du nombre de téléchargements illégaux de ses morceaux.

A lire aussi

publié le 27 décembre

Le groupe de rock choisit désormais les villes dans lesquelles se produire en concert en fonction du nombre de téléchargements illégaux de ses morceaux.

Iron Maiden a trouvé une solution pour profiter financièrement du piratage de leurs morceaux : les membres du groupe choisissent de se produire uniquement là où les pirates sont les plus nombreux. Ils suivent ainsi la tactique énoncée par le site MusicMetric, qui permet aux artistes de mesurer leur popularité. Le président du site, Gregory Mead, explique, dans une interview pour le site internet américain Cite World : "Si vous vous engagez auprès des fans, vous aurez une chance de les transformer en clients qui paieront pour vos produits. Les artistes qui mettent leur titre en téléchargement libre ont adopté cette stratégie".

Les pirates, en grands auditeurs de musique, dépensent alors 30% de plus en places de concerts que ceux qui ne téléchargent pas illégalement. Iron Maiden s'est rendu compte que la majorité de leurs fans se trouvaient alors en Europe, aux Etats-Unis mais aussi en Amérique du Sud. Le Brésil est même le premier pays à télécharger illégalement les titres du groupe de rock. C'est pour cette raison qu'Iron Maiden est parti en tournée en septembre 2013. Parmi les dates programmées, les membres du groupe se sont notamment rendus au Paraguay, là où ils ne s'étaient encore jamais produits.

 
0 commentaire - Iron Maiden profite du téléchargement illégal
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]