Iggy Pop, Underworld et The Clash sur la BO de "Trainspotting 2"

Iggy Pop, Underworld et The Clash sur la BO de "Trainspotting 2"©Universal Music, DR

Sébastien Jenvrin, publié le 16 janvier

La tracklist de la suite tant attendue du film culte de 1996 a fuité sur Internet. S'y côtoient quelques légendes rock et la relève de la musique britannique.

Le 1er mars 2017, sortira en salle "T2 Trainspotting", la suite des aventures des quatre pieds nickelés écossais Renton (Ewan McGregor), Spud (Ewen Bremner), Sick Boy (Johnny Lee Miller) et Begbie (Robert Carlyle). Pour rythmer les retrouvailles des quatre junkies les plus célèbres d'Édimbourg - toujours devant la caméra de Danny Boyle -, une bande-son aux petits oignons a été pensée dans le même esprit que le premier volet sorti en 1996. La tracklist a malencontreusement été divulguée par Amazon, alors qu'elle était censée rester secrète jusqu'au 27 janvier, date de la sortie digitale de la bande originale.

Iggy Pop, Blondie et Underworld de nouveau présents

Aussi culte que le film en lui-même, la bande originale de "Trainspotting" mettait à l'honneur en 1996 les héros de la britpop (Blur, Elastica, Pulp, Sleeper, Primal Scream, New Order), des icônes rock seventies (Iggy Pop, Lou Reed, Brian Eno) et quelques noms issus de la scène électronique (Underworld, Leftfield). Animé par un désir de continuité, vingt et un ans après le premier volet, la bande-son de cette suite réutilise les deux hymnes phare de la première BO : Lust for Life d'Iggy Pop ainsi que Born Slippy d'Underworld. Sauf que les deux versions proposées ne sont pas les versions originales, la première étant un remix par The Prodigy, la seconde, une nouvelle version par Underworld lui-même, rebaptisée Slow Slippy. Présent en 1996 par l'intermédiaire d'une reprise de Sleeper (Atomic), le groupe Blondie sera cette fois célébré avec le morceau Dreaming, extrait de l'album "Eat to the Beat" (1979).

Des titres passéistes et quelques nouveautés

Parmi les autres titres présents sur la tracklist, on trouve également d'autres légendes comme The Clash (White Man in Hammersmith Palais), Queen (Radio Ga Ga) ou encore Frankie Goes to Hollywood (Relax). Ainsi qu'une faible part de groupes contemporains, comme Wolf Alice, Fat White Family ou Young Fathers.

Adapté d'un roman d'Irvine Welsh, le premier volet de "Trainspotting" n'a pas marqué toute une génération juste par son scénario déjanté sur une bande de junkies dans la banlieue d'Édimbourg des années 1980-90. Mais aussi grâce à sa bande originale rock'n'roll, récompensée du Brit Award de la "Meilleure bande originale" en 1997.

 
0 commentaire - Iggy Pop, Underworld et The Clash sur la BO de "Trainspotting 2"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]