Hooton Tennis Club publie son premier album "Highest Point In Cliff Town"

Hooton Tennis Club publie son premier album "Highest Point In Cliff Town"©Heavenly Recordings, DR
A lire aussi

Aurélie Tournois, publié le 1 septembre

Après avoir multiplié les concerts et accompagné leur compatriote H. Hawkline en première partie de sa tournée britannique, le quatuor sort enfin son premier album.

Originaires du Cheshire près de Liverpool, les membres de Hooton Tennis Club, dont le drôle de nom s'inspire du panneau de signalisation d'un court de tennis de leur région, grandissent dans la même école. Encore étudiants, ils enregistrent et mettent en ligne plusieurs morceaux, grâce auxquels ils sont repérés par Heavenly Recordings. Le label les invite à signer en septembre 2014 et, au début du printemps, ils enregistrent leur premier album aux studios Parr Street de Liverpool sous la houlette du producteur Bill Ryder Jones, ex-membre de The Coral, qui a déjà travaillé entre autres avec The Last Shadow Puppets, Arctic Monkeys, Graham Coxon et Paloma Faith. Son expérience booste les jeunes musiciens, accoutumés à travailler avec les moyens du bord. "On avait l'habitude d'enregistrer les voix dans notre penderie et de faire un micro de caisse claire sur un cintre, raconte ainsi le guitariste James Maden à l'hebdomadaire culturel NME. Entrer dans un studio était intimidant, mais Wild Bill nous a donné confiance en nous en nous faisant réenregistrer Khaterine dans la maison de sa mère, entouré de ses chinchillas, ses geckos et ses chiens ". Pour l'enregistrement, Ryan Murphy, au chant, explique avoir voulu s'inspirer "de la nouvelle explosion de rock garage et de la façon dont Deerhunter et Ariel Pink travaillent", un procédé à la limite de l'improvisation live. "Juste appuyer sur la touche record et jouer. Peu importe les erreurs, on les garde, parce que ça fait partie du charme. "

Les douze pistes de Highest Point In Cliff Town à la pop lo-fi pétrie de poésie évoquent les histoires du quotidien de personnages plutôt banals. Le groupe pioche ainsi son inspiration dans l'excentricité et la naïveté de l'oeuvre de Wes Anderson et les mélodies ne sont pas sans rappeler Blur ou le Heroes de David Bowie. Après avoir parcouru les scènes britanniques, Hooton Tennis Club sera de passage le 22 septembre à Paris et le lendemain à Lille.

 
0 commentaire - Hooton Tennis Club publie son premier album "Highest Point In Cliff Town"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]