Halloween : 5 chansons qui vont vous faire claquer des dents

Halloween : 5 chansons qui vont vous faire claquer des dents©ullstein bild, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 31 octobre

Parce que les films d'horreur ne sont pas les seuls porte-paroles des morts-vivants, esprits maléfiques et autres loups-garous, voici cinq chansons qui vont vous glacer le sang. À écouter seul dans le noir, le soir d'Halloween.

La + angoissante : Pink Floyd "Sysyphus (part 1)"

Bizarrerie du groupe Pink Floyd sortie sur l'album expérimental "Ummagumma" (1969), Sysyphus (part 1) est le premier morceau d'une série instrumentale, où le groupe de rock progressif multiplie les ambiances psyché-fantastiques. Cet angoissant morceau d'introduction aurait aisément sa place au générique d'un film d'horreur, comme "Shining" (1980) de Stanley Kubrick par exemple.

La + diabolique : Léo Ferré "Monsieur William"

Écrite par Jean-Roger Caussimon et mise en musique par son ami Léo Ferré, Monsieur William est une chanson caustique sur le meurtre banal d'un "employé modèle". Le rythme lent au piano, les textes très imagés et le petit rire diabolique de Ferré font de cette ritournelle l'une des plus anxiogènes de la chanson française.

La + enfantine : Dead Man's Bones "In the Room Where You Sleep"

Bien avant la comédie musicale "La La Land" (à paraître en janvier 2017), Ryan Gosling avait déjà poussé la chansonnette sur l'album "Dead Man's Bones", un projet pop entouré d'une chorale d'enfants grimés façon Halloween. Orgue hanté, voix d'outre-tombe et clappements de mains forment l'ambiance creepy-rock de ce morceau qui a été utilisé dans le film "Conjuring".

La + ensorcelante : Kate Bush "Waking the Witch"

Parue sur l'album "Hounds of Love" (1985), cette chanson de la prêtresse Kate Bush n'est certes pas la plus accessible, mais assurément l'une des plus envoûtantes. La voix démoniaque déblatérant des prières en latin - "Spiritus sanctus in nomine" - et les sons de cloches très étranges donnent à l'ensemble un côté "L'Exorciste".

La + psychobilly : The Cramps "I Was a Teenage Werewolf"

Passionné de série B, c'est en toute logique que le groupe The Cramps a intitulé l'une de ses chansons I Was a Teenage Werewolf, du nom d'un film d'épouvante de 1957. Au sommaire ? Les riffs de guitares garage-surf, la batterie aride et les cris rockabilly du malade mental Lux Interior donne le ton à cette sympathique histoire de loup-garou.

 
0 commentaire - Halloween : 5 chansons qui vont vous faire claquer des dents
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]