Grand Corps Malade ne comprend pas "le phénomène Maître Gims"

Grand Corps Malade ne comprend pas "le phénomène Maître Gims"©Marechal Aurore, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 14 juin

Dans une interview au Parisien, le slameur avoue ne pas être fan de la musique du rappeur, notamment des textes qu'il considère "assez pauvres".

2016, année Maître Gims. Après Kendji Girac l'an passé, la star de la variété française pour adolescents, c'est lui. Il est loin le temps des textes homophobes et autres propos polémiques de l'époque où le rappeur oeuvrait au sein de Sexion d'Assaut. Fort d'une Victoire de la Musique 2016 pour son tube Sapés comme jamais, il a depuis soigné son image et opéré une mutation grand public qui lui permet aujourd'hui d'être crédité sur la bande-son de Camping 3 et de convoiter le fauteuil rouge de The Voice.

Cette mutation, Grand Corps Malade n'est pas passé à côté, lui qui est revenu sur l'incroyable succès du rappeur dans une interview accordée au Parisien. "Des textes assez pauvres, une voix désagréable. Je n'arrive pas à comprendre le phénomène Maître Gims, a déclaré le slameur dans les colonnes du quotidien. Le plus déconcertant, c'est quand on dit que cet artiste fait du rap ou du hip-hop. C'est de la pop pour ados, rien de plus. Il suffit d'aller à un de ses concerts pour s'en rendre compte : il n'y a que des enfants."

Invité sur le plateau du Grand Journal en octobre 2015, Joey Starr avait fait le même constat, reprochant à Maître Gims de s'adresser "aux prépubères qui ne connaissent que ça et ne s'intéressent pas à autre chose". L'ancien membre de NTM avait notamment reproché au chanteur de réduire au maximum ses influences. "Musicalement, il y a un attrait, il y a quelque chose. Mais quand t'es chef de file, tu essaies de faire évoluer les choses. Ce que je remarque, c'est que les gens qui le suivent... C'est un gourou, le mec!"

C'est vrai, Maître Gims et son fameux coupé-décalé est devenu le chanteur préféré des écoles primaires, comme le notait Télérama en début d'année, inventant la musique urbaine pour enfants. A partir du moment où il ne s'en cache pas, il n'y a point de débat, sauf si bien sûr il continue de se revendiquer "rappeur".

 
0 commentaire - Grand Corps Malade ne comprend pas "le phénomène Maître Gims"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]