Gilberto Gil, hospitalisé pour la troisième fois cette année

Gilberto Gil, hospitalisé pour la troisième fois cette année©Loona, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 31 août

L'icône de la musique brésilienne a été hospitalisé mardi 30 août 2016 à Sao Paulo, pour soigner une insuffisance rénale. C'est la troisième fois en six mois qu'il subit une hospitalisation.

L'état de santé de Gilberto Gil est toujours aussi inquiétant. En février, puis en juin, la légende la musique brésilienne avait été hospitalisée. Remis sur pied, il avait pu se produire à la cérémonie d'ouverture des Jeux Olympiques de Rio, le 5 août. Ce mardi, l'hôpital Syro-Libanais de Sao Paulo a confirmé à l'AFP, que le chanteur et compositeur âgé de 74 ans venait d'être à nouveau hospitalisé. Son entourage a indiqué à la presse locale qu'il souffrait d'insuffisances rénales et devait suivre plusieurs examens afin de déterminer un protocole de traitement adéquat.

Plusieurs annulations

Contraint par ces pépins de santé, Gilberto Gil - qui est toujours en activité - a été contraint d'annuler plusieurs représentations. L'artiste brésilien devait notamment se produire samedi dernier à Rio de Janeiro, avec celui qu'il appelle son "frère", Caetano Veloso, dans le cadre de la tournée "Deux amis, un siècle de musique" entamée l'été dernier. Les deux amis de longue date s'étaient d'ailleurs produits en France en juillet et août 2015, à Vienne, Paris, Marseille et Marciac. Le musicien devrait aussi annuler ses deux concerts prévus à Sao Paulo, les 16 et 17 septembre prochain.

Une légende du tropicalisme

Avec pas moins de quatre millions de disques vendus dans son pays et d'innombrables récompenses, Gilberto Gil est l'une des icônes de la musique brésilienne. Un statut qui lui a permis d'être nommé ministre de la Culture par le président Lula, pour une période de cinq ans allant de 2003 à 2008. Il a débuté sa carrière dans les années 1960 comme musicien de bossa nova, avant d'inventer avec d'autres figures locales le courant tropicaliste. Un mouvement né en 1967, inspiré par la vague hippie, et en réaction au coup d'État de 1964, qui a donné lieu à une dictature militaire au pouvoir pendant les deux décennies suivantes au Brésil.

 
1 commentaire - Gilberto Gil, hospitalisé pour la troisième fois cette année
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]