Flo Morrissey : trois bonnes raisons d'écouter "Tomorrow Will Be Beautiful"

Flo Morrissey : trois bonnes raisons d'écouter "Tomorrow Will Be Beautiful"©Glassnote, DR

Sébastien Jenvrin, publié le 8 juin

Comparée aux divas folks Joni Mitchell et Vashti Bunyan, cette jeune Londonienne fait revivre l'esprit hippie de Laurel Canyon à travers un premier album de toute beauté, à écouter sur Deezer avant la sortie officielle le 15 juin.

1. Pour l'esprit hippie

S'il se peut qu'elle soit elle aussi végétarienne, la Londonienne ne partage a priori avec le célèbre chanteur des Smith rien d'autre que son patronyme. Loin de la grisâtre Manchester, c'est sous le soleil californien que Flo Morrissey a enregistré son premier essai, sous la houlette du producteur Noah Georgeson (Devendra Banhart, Joanna Newsom, Little Joy). Fascinée par l'âge d'or de Laurel Canyon, quartier mythique de Los Angeles à la fin des années 60 ayant notamment inspiré Joni Mitchell, la jeune femme d'origine irlandaise ravive la flamme de ses ancêtres folk. En plus des dix titres hors d'âge qui composent Tomorrow Will Be Beautiful, la chanteuse affiche un look bohème et un visage gracile lui donnant des airs de Pocahontas britannique.

2. Pour le côté diva folk

Il a suffi d'un titre - l'excellent Pages of Gold - et d'une première partie d'un concert de Damon Albarn pour que Flo Morrissey soit comparée à des divas d'hier (Vashti Bunyan, Joni Mitchell, Karen Dalton) et d'aujourd'hui (Lana Del Rey, Alela Diane, Joanna Newsom). Et pour cause, derrière cette silhouette fragile se cache une voix puissante et évocatrice qui apporte un souffle lyrique aux compositions de la jeune femme. Ses prouesses vocales sont d'autant plus fascinantes sur scène, où la chanteuse est généralement accompagnée de son seul piano, comme le 12 mai dernier à la Gaîté Lyrique à Paris, en première partie de Tobias Jesso Jr.

3. Pour les orchestrations raffinées

Pour mettre en valeur ce timbre puissant, Flo Morrissey peut compter sur les habituels du folk acoustique, guitare et piano, mais aussi sur de somptueux arrangements de cordes. Les plus beaux exemples de ce premier album sont If You Can't Love This All Goes Away, Betrayed et le magnifique Why. Ces orchestrations discrètes apportent une touche tragique aux morceaux de la Londonienne, pouvant rappeler la récente soul raffinée de Natalie Prass.

Le premier album de Flo Morrissey, Tomorrow Will Be Beautiful, paraîtra le 15 juin. La Londonienne sera par ailleurs en concert le 24 juin à Paris, au Point Ephémère.

 
0 commentaire - Flo Morrissey : trois bonnes raisons d'écouter "Tomorrow Will Be Beautiful"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]