Fauve : la séparation se confirme pour le collectif français

Fauve : la séparation se confirme pour le collectif français©Fauve Corp, DR
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 9 septembre

Après avoir annoncé la nouvelle il y a quelques jours à Rock en Seine, le groupe confirme qu'il arrête la musique... pour ouvrir un bar.

"C'est la fin d'une belle saison. On va faire une pause, on a besoin de digérer tout ce qui s'est passé", avait déclaré Quentin au public de Rock en Seine vendredi 28 août, en plein concert de Fauve. Dans une interview au magazine Tsugi publiée mardi 8 septembre, le collectif a confirmé son intention de faire une pause d'"au moins trois ou six mois". Les raisons de ce break ? L'épuisement et la lassitude après deux années bien rythmées. "On a vraiment besoin de dormir, de retrouver un rythme plus sain. En terme d'hygiène de vie c'est un peu n'importe quoi là, on picole tous les soirs, on fait la fête tout le temps, on fume trois paquets par jour parce qu'on a que ça à faire avant de monter sur scène."

Visiblement lassé par le rythme effréné des tournées, le collectif ne souhaite pas que son activité subisse les affres du train-train quotidien. "On a fait Fauve pour quitter une routine et on ne veut pas retomber dans une nouvelle", expliquent les Français. Ce qui ne les empêche pas d'envisager quantité de projets, toujours ensemble. "On est incapable de fonctionner les uns sans les autres, confient-ils. On fait plein de trucs à côté, chez nous, on bricole tout le temps des sons, des textes. On a plein d'idées, ça peut aller d'ouvrir un bar à faire des vidéos pour quelqu'un d'autre ou faire des prods pour des rappeurs. On a plein d'envies."

Ouvrir un bar... Est-ce bien raisonnable étant donné les raisons de cette séparation à durée indéterminée ? "On y a pensé mais on ne sait pas si ça serait bon pour notre foie, on serait capable de boire notre fond de commerce, s'amuse un des membres. Plus sérieusement, ça fait partie des projets qu'on a ensemble." Une chose est sûre : leur établissement ne diffusera pas leur musique. L'idée, c'est surtout un "bar populaire, où on ne se ferait pas enfler avec une pinte à 9 euros et une planche de charcuterie dégueulasse."

Les trois (ultimes ?) concerts du groupe prévus en septembre - dont le 26 au Bataclan - sont maintenus. Hélas pour les fans qui n'ont pas acheté leurs billets, les dates affichent déjà complet.

 
0 commentaire - Fauve : la séparation se confirme pour le collectif français
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]