Fatboy Slim : un album pour la Coupe du monde de football

Fatboy Slim : un album pour la Coupe du monde de football

Le DJ, qui a récemment dévoilé le morceau "Eat, Sleep, Rave, Repeat", prépare un album en lien avec la Coupe du monde de football 2014.

A lire aussi

publié le 4 mars

Le DJ, qui a récemment dévoilé le morceau "Eat, Sleep, Rave, Repeat", prépare un album en lien avec la Coupe du monde de football 2014.

Fatboy Slim a beau ne pas avoir publié d'album depuis "Here Lies Love", paru en 2010, il n'est pas sur la touche pour autant. Loin de là, même, puisqu'il travaille actuellement sur un album concocté spécialement pour la Coupe du monde de football 2014, qui se déroule au Brésil. Le disque comportera des morceaux brésiliens remixés par des producteurs et des DJ, ainsi que trois de ses titres dont un nouvel enregistrement de "Weapon of Choice" avec un batteur brésilien, du collectif Olodum (présent sur "Oblivious Chlid" de Paul Simon). Le DJ, qui a récemment publié un nouveau morceau, "Eat, Sleep, Rave, Repeat", a expliqué au quotidien anglais The Daily Telegraph : "Je ne me prétends pas être un expert de la musique brésilienne, mais j'ai entendu une version euro-house vraiment pas terrible d'un classique brésilien, "Celebration Suite", présenté comme le morceau de la Coupe du monde et je me suis dit 'le Brésil mérite mieux".

Fatboy Slim a expliqué qu'il rencontrait plus de succès au Brésil que dans son propre pays, l'Angleterre : "C'est une histoire d'amour. J'étais estomaqué. Je suis allé à l'autre bout du monde, je ne parlais pas la langue, j'ai joué mes morceaux et les gens ont dit 'on aime ça, ça nous parle, on t'aime'. On rigole aux mêmes blagues, on aime les mêmes personnes et on tombe amoureux des mêmes femmes."

Alors qu'il a fêté l'an passé ses 50 ans, Fatboy Slim a expliqué qu'il avait dû se calmer sur la boisson pour pouvoir continuer à travailler : ''La fête, la luxure et l'ébriété, sont les trois choses qui font danser les gens. Une bonne soirée doit comporter les trois. En tant que DJ, je crois que notre boulot est de prendre plus de plaisir que le public, pour lui donner envie d'entrer dans notre monde. Je me suis payé une rallonge de 10 ans dans ma carrière de DJ en arrêtant de boire. Je ne pouvais plus continuer à faire la fête ainsi. J'aurais pété les plombs, ou je serais mort."

 
0 commentaire - Fatboy Slim : un album pour la Coupe du monde de football
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]