Etienne Daho et Pete Doherty ressuscitent le Velvet Underground avec John Cale

Etienne Daho et Pete Doherty ressuscitent le Velvet Underground avec John Cale©Adam Ritchie, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 4 mars

Du 30 mars au 21 août 2016, la Philharmonie de Paris consacrera une exposition au Velvet Underground. A cette occasion, un concert-hommage avec John Cale et d'autres invités se tiendra le 3 avril à Paris.

Co-fondateur du Velvet Underground avec Lou Reed, John Cale a annoncé sur les réseaux sociaux qu'il jouerait le premier album du mythique groupe new-yorkais lors d'un concert exceptionnel à la Philharmonie de Paris, dimanche 3 avril. Comme si l'annonce ne suffisait pas à réjouir les fans, le musicien qui aura 74 ans la semaine prochaine sera accompagné sur scène par de prestigieux invités, parmi lesquels Étienne Daho, Pete Doherty et Carl Barât du groupe britannique The Libertines, Animal Collective, Lou Doillon, Nick Franglen (du groupe Lemon Jelly) et Mark Lanegan. Un très beau casting pour cet événement qui annonce malheureusement déjà complet.

Deux ans et demi après le décès de Lou Reed, John Cale et ses invités proposeront une relecture du mythique album de 1967, The Velvet Underground and Nico, bien connu pour sa pochette à la banane signée Andy Warhol et ses hymnes impérissables tels que Sunday Morning, I'm Waiting for the Man, Venus in Furs ou encore Heroin.

Ce concert est organisé en marge de l'exposition que la Philharmonie de Paris va consacrer au Velvet Underground, du 30 mars au 21 août 2016. L'exposition sera commissionnée par Christian Fevret, fondateur et directeur de la publication des Inrockuptibles jusqu'en 2010, et Carole Mirabello, fondatrice de la société de production audiovisuelle Un Monde Meilleur.

Actif entre 1965 et 1970, The Velvet Underground "a marqué un tournant dans l'histoire de la musique", rappelle la Philharmonie de Paris dans un communiqué. "En décembre 1965, Andy Warhol prend cette bande de punks avant l'heure sous son aile dans sa Factory, où ils intègrent une trop parfaite beauté qui se fait appeler Nico. En flirtant avec tous les autres arts, les avant-gardes et la mode, ils bricolent des shows futuristes où fusionnent musique live, projections, light-shows et danses sur des textes crus et une symbolique sexuelle débridée". Le groupe aura une influence considérable sur les artistes des générations suivantes, de David Bowie au mouvement punk, en passant par Etienne Daho.

 
1 commentaire - Etienne Daho et Pete Doherty ressuscitent le Velvet Underground avec John Cale
  • avatar
    badlife -

    Quoi d underground, rebelle et defoncé dans ce spectacle pour bobos ? la factory est morte depuis longtemps, et ses etoiles filantes aussi .

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]