Eric Clapton condamné pour la pochette du célèbre album "Layla"

Eric Clapton condamné pour la pochette du célèbre album "Layla"©Brian Rasic/WireImage/GettyImages, Getty Images
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 1 février

Le guitariste britannique va devoir verser 15 000 euros à la famille du peintre Emile Frandsen, pour avoir "dénaturé" le tableau La jeune fille au bouquet sur la pochette de la réédition de l'album Layla, paru en 1970.

Il a beau être l'un des plus grand guitaristes de sa génération, ça ne l'excuse pas pour autant. Saisi par la famille du peintre d'origine danoise, le Tribunal de Paris a condamné Eric Clapton jeudi 28 janvier à 15 000 euros d'amende pour avoir réutilisé sans autorisation La jeune fille au bouquet, lors de la sortie du coffret collector de l'album Layla en 2011. Offert à Eric Clapton par le propre fils du peintre en 1970 qui l'avait hébergé avec son groupe Derek and the Dominos à Valbonne dans le Sud-Est, le tableau avait alors été choisi par le chanteur pour illustrer la pochette de l'album Layla and Other Assorted Love Songs sorti quelques mois plus tard.

Il paraissait donc normal pour Eric Clapton et sa maison de disque de s'inspirer à nouveau de La jeune fille au bouquet pour marquer les 40 ans du disque. Seulement voilà, avec la reproduction de l'oeuvre en trois dimensions dans un pop-up, la création d'un autocollant et l'impression du tableau sur carton, le tribunal de Paris estime aujourd'hui "qu'il s'agit là d'une dénaturation manifeste de l'oeuvre d'Emile Frandsen". Malgré tout, le musicien est pour le moment écarté de la demande de réparation exigée par la famille concernant l'utilisation de La jeune fille au bouquet pour l'album original. Le tribunal souligne en effet que cette dernière avait eu le temps de prendre connaissance de l'existence de la pochette ces dernières années, et qu'il y avait désormais prescription. Maître Antoine Gitton, l'avocat de la fille du peintre, a toutefois précisé que celle-ci avait l'intention de faire appel : "Le tribunal devait sanctionner la divulgation par Clapton et Polydor en 1970 d'un tableau sans consentement de l'auteur" a-t-il affirmé ensuite.

 
0 commentaire - Eric Clapton condamné pour la pochette du célèbre album "Layla"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]