En pleine dépression, Azealia Banks se sent "incomprise"

En pleine dépression, Azealia Banks se sent "incomprise"©Domine Jerome, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 27 juin

Après avoir craqué sur Twitter et s'être attaquée à Zayn Malik, Azealia Banks continue d'utiliser les réseaux sociaux comme défouloir. Son dernier coup de gueule, devoir regarder impuissante son art se faire voler.

La rappeuse américaine ne va pas bien du tout. On la savait déjà à fleur de peau lorsqu'en mai dernier elle attaquait violemment ce pauvre Zayn Malik, ancien membre des One Direction désormais en solo. "Tu étais l'étranger de ton groupe, tous ces mecs blancs ne te respectaient pas, tu étais leur toutou", écrivait-elle alors sur Twitter, l'insultant au passage de "PakPak qui pue le curry et qui suce des b****". En cause, le dernier clip du chanteur, Like I Would, un peu trop inspiré de son travail selon elle. Si elle avait (plus ou moins) fait son mea culpa quelques jours après, Azealia Banks n'en démord pas : on lui piquerait ses idées à longueur de temps, et elle en a assez.

Dans un nouveau post publié sur son compte Instagram, la chanteuse a confié à ses fans se sentir "incomprise". Sa musique n'aurait en effet pas toute la reconnaissance qu'elle mériterait. "Je me sens profondément incomprise. Je me sens trompée, je me sens volée", écrit-elle sur le réseau social, expliquant qu'elle avait l'impression d'être "mise de côté dans un coin et punie", pendant qu'elle regarde ses "idées et (sa) vision se faire paraphraser et recycler par tout le monde".

Résultat ? La chanteuse est en panne totale d'inspiration et n'arrive pas à finir son deuxième album, Fantasea 2. "Je suis vraiment triste et en manque d'inspiration. J'ai des difficultés à trouver assez de sourires et d'enthousiasme pour finir Fantasea 2", confie la chanteuse. Dans un deuxième post, elle révèle carrément avoir le sentiment de "perdre la tête". Paranoïa ou tout simplement perte de confiance ? Difficile de déceler ce qui se passe dans la tête d'Azealia Banks. Un seul remède dans ces cas-là, s'écarter au plus vite des réseaux sociaux, au risque de passer pour une douce dingue. L'exemple le plus récent en date, Sinéad O'Connor, adepte des messages de détresse sur Facebook, et qui s'enfonce inévitablement dans la dépression depuis plusieurs années maintenant.

 
0 commentaire - En pleine dépression, Azealia Banks se sent "incomprise"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]