Elvis Presley : un procès à une grande marque d'arme à feu

Elvis Presley : un procès à une grande marque d'arme à feu

L'entreprise responsable de l'image d'Elvis Presley a entamé un procès à une grande marque d'armes à feu.

A lire aussi

publié le 15 avril

L'entreprise responsable de l'image d'Elvis Presley a entamé un procès à une grande marque d'armes à feu.

Elvis Presley Enterprise a entamé un procès à la marque Beretta, qui aurait utilisé illégalement l'image du "King". Pour la promotion de son nouveau pistolet, la firme a créé une affiche publicitaire avec un homme de dos, portant le célèbre costume blanc incrusté de diamants et tenant deux pistolets 692 de marque Beretta, avec pour slogan "Beretta, une nouvelle précision pour tirer comme une star." Bien qu'Elvis Presley Enterprise ait déclaré qu'Elvis "était un amoureux des armes à feu", l'image de la star aurait été utilisée par Beretta de manière illégale. La marque a également utilisé l'image d'Elvis Presley pour son "Shoot Show" de Las Vegas.

Par ailleurs, un congrès de dentistes organise en Grande-Bretagne un "Elvis Day". Chacun des cabinets participant présentera un modèle de la dentition du chanteur et une réplique de la couronne en métal réalisée par Henry J Weiss, son ancien dentiste de Memphis. Cette dernière a été réalisée le 15 août 1977, la veille de la mort d'Elvis, et acheté en 2011 aux enchères par Michael Zuk, un Canadien dentiste et collectionneur de dentitions de star. Selon les organisateurs, le "Elvis Day" sera pour les dentistes une occasion de prévenir des risques du cancer de la bouche de façon festive. Chaque praticien veut intégrer des costumes et de la musique aux projections de spots préventifs contre cette maladie.

D'autre part, l'émission américaine Dead Famous DNA a rouvert une enquête sur le "King" pour découvrir les circonstances de sa mort. C'est après l'analyse de ce qui doit être un échantillon de cheveux, donné par un coiffeur et ami de la star, que le docteur Stephen Kingsmore du Kansas a prouvé la présence de mutations génétiques, responsables de migraines, d'obésité et d'autres symptômes qu'a ressentis Elvis avant sa mort. L'artiste, retrouvé mort dans sa salle de bain de Graceland à 42 ans, serait décédé à cause d'une anomalie ADN.

 
0 commentaire - Elvis Presley : un procès à une grande marque d'arme à feu
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]