Earth, Wind and Fire : mort du fondateur Maurice White

Earth, Wind and Fire : mort du fondateur Maurice White©Rob Verhorst, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 5 février

Le chanteur du légendaire groupe de disco est décédé mercredi dans son sommeil à son domicile de Los Angeles en Californie, à 74 ans.

Let's Groove, September, Boogie Wonderland, Reasons... Il a produit des tubes à la pelle durant les années 1970 au sein d'Earth, Wind and Fire. Maurice White, le fondateur de la célèbre formation disco, est mort jeudi 4 février à Los Angeles des suites de la maladie de Parkinson à l'âge de 74 ans. "Mon frère, héros et meilleur ami Maurice White est mort paisiblement la nuit dernière pendant son sommeil", a annoncé hier sur Facebook son frère et membre du groupe, Verdine White. Maurice avait fondé Earth, Wind and Fire en 1969 sur les cendres du groupe The Salty Pepper. Le chanteur, multi-instrumentiste, compositeur et producteur souhaitait à l'époque créer une musique légère et rythmée pour la jeune génération. Il le fera avec des musiciens de Chicago venus du jazz, du blues, du gospel, et avec lesquels il passera du funk au disco, tout en vendant plus de 90 millions d'albums dans le monde.

"Le monde a perdu un autre grand musicien et une légende, mais notre famille demande le respect de notre vie privée au moment où nous commençons ce qui sera une transition très difficile et qui aura un impact important sur nos vies", a poursuivi Verdine. Maurice White souffrait de la maladie de Parkinson depuis les années 1980, ce qui l'avait contraint d'arrêter les tournées d'Earth, Wind and Fire dès 1995, restant à tout jamais l'âme du groupe.

Earth, Wind and Fire est une des premières formations à avoir fait tomber les tabous raciaux dans la pop, séduisant le public blanc tout en gardant les faveurs des Noirs. Ce qui était une volonté de Maurice White, lequel déclarait dans une interview au Chicago Tribune en 1985 : "Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas sur cette planète, famine, pauvreté, pensées négatives, racisme, et beaucoup de bizarreries. (...) Donc quelqu'un doit dire quelque chose pour essayer d'équilibrer, si c'est possible". L'équilibre sera toujours possible tant que la musique d'Earth, Wind and Fire résonnera. Et elle le fera encore longtemps.

 
0 commentaire - Earth, Wind and Fire : mort du fondateur Maurice White
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]