Eagles of Death Metal : "Je veux qu'on soit les premiers à rejouer au Bataclan"

Eagles of Death Metal : "Je veux qu'on soit les premiers à rejouer au Bataclan"©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 novembre

Le site Vice a recueilli le témoignage du groupe de rock américain qui jouait dans la salle de concert lors des attentats du vendredi 13 novembre.

Depuis le soir des attaques sur Paris le 13 novembre - qui ont fait 89 morts rien qu'au Bataclan -, les témoignages de survivants se sont multipliés. Hormis deux brefs messages postés sur les réseaux sociaux pendant et quelques jours après le drame, les Eagles of Death Metal ne s'étaient pas encore exprimés. Les musiciens du groupe, tous sortis indemnes bien que visiblement traumatisés, se sont confiés au site Vice, qui a mis en ligne, mercredi 25 novembre, une vidéo d'une vingtaine de minutes issue de deux entretiens menés par Shane Smith, fondateur du site américain. Le premier réunissant l'ensemble du groupe - Jesse Hughes (chanteur et guitariste), Matt McJunkins (bassiste), Eden Galindo (guitariste), Julian Dorio (batteur), Shawn London (ingénieur du son) puis Josh Homme (batteur studio et co-fondateur du groupe), qui n'était pas présent au concert à Paris - et le second uniquement avec les deux membres fondateurs Jesse et Josh.

Un par un, ils sont revenus en détails sur la fusillade, évoquant leur réaction, l'inquiétude pour leurs proches, l'entraide entre les fans et leur face-à-face avec les terroristes. Eden Galindo, Jesse Hughes et Julian Dorio ont pu quitter la scène assez rapidement. Ils sont ensuite repartis vers les loges pour chercher la copine de Jesse, Tuesday. C'est à ce moment que ce dernier s'est trouvé en face d'un assaillant : "Il s'est tourné vers moi, a commencé à baisser son arme et son canon a cogné le cadre de la porte." Après avoir retrouvé Tuesday, les trois musiciens ont pu s'échapper par une porte de secours située près du côté de la scène où ils étaient. Matt McJunkins, quant à lui, était situé de l'autre côté de la scène et a fait face à un dilemme : tenter de la traverser pour rejoindre les autres au risque de se faire tirer dessus ou prendre la porte près de lui qui donnait sur une pièce sans issue. Il a opté pour la deuxième solution et s'est retrouvé avec des "gens qui ont offert leur soutien et leur aide aux autres", qui "avaient été touchés" et "saignaient". Ce petit groupe de personnes est parvenu à barricader la porte avec des chaises. Un de ces rescapés a empoigné une bouteille de champagne comme seul arme face aux kalachnikovs.

"Plusieurs personnes se sont cachées dans ma loge mais les assaillants sont venus et ont tué tout le monde, sauf un gamin qui s'était caché sous ma veste en cuir", raconte Jesse Hughes d'une voix tremblante. "Une des raisons pour lesquelles tant de gens ont été tués, c'est parce qu'ils ne voulaient pas abandonner leurs amis. Il y a eu tellement de gens qui se sont mis devant d'autres." L'ingénieur du son, Shawn London, était situé à l'arrière de la salle, au milieu du public. Il se souvient de la bonne ambiance qui régnait avant l'arrivée des terroristes, des "gamins qui s'éclataient", qui "souriaient", "dansaient" et "chantaient les paroles".

Resté aux États-Unis pendant la tournée européenne du groupe, Josh Homme a souhaité saluer "cet héroïsme commun" du public. "Nous sommes sous les projecteurs parce que nous jouons dans le groupe. Mais nous représentons les fans qui ne sont pas sortis et dont les histoires ne seront pas racontés", a-t-il expliqué, avant d'ajouter : "Nous n'avons pas le choix, nous devons finir la tournée". De son côté, Jesse Hughes, complètement bouleversé, a déclaré : "Je veux qu'on soit le premier groupe à jouer à nouveau au Bataclan. Parce que j'y étais quand il est devenu silencieux pendant une minute. Nos amis sont venus pour voir du rock'n'roll et sont morts. Je veux y retourner et vivre !".

 
0 commentaire - Eagles of Death Metal : "Je veux qu'on soit les premiers à rejouer au Bataclan"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]