Disiz : "Je serai donc un otage de ce siècle"

Disiz : "Je serai donc un otage de ce siècle"

Le rappeur a réagi à l'attaque terroriste contre le journal Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts.

A lire aussi

publié le 8 janvier

Le rappeur a réagi à l'attaque terroriste contre le journal Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts.

Comme de nombreux artistes, le rappeur Disiz a affiché son soutien à Charlie Hebdo, dont la rédaction a fait l'objet d'une attaque. Dans un long texte publié sur Facebook, le rappeur commente : "Je suis dévasté. Je suis triste. J'ai peur pour mes enfants. Je suis tétanisé par un cocktail de peur, de tristesse et de colère. Ça me touche et me remue le coeur sur trop de choses, je retiens des larmes depuis ce matin, des larmes de rage. Je serai donc un otage de ce siècle."

Disiz précise qu'il ne cautionne pas certains dessins de Charlie Hebdo : "Leurs dessins à répétition sur l'Islam ne m'ont jamais fait rire et au plus profond de moi ça m'irritait, mais c'est intime, je n'ai jamais eu aucune réaction publique sur ça, je n'en ai jamais parlé sur les réseaux, parce qu'au plus profond de moi je pense que chacun dit ce qu'il veut, que chacun assume le choix de dire telle ou telle chose, mais surtout j'ai toujours pensé que la meilleure façon de montrer, de montrer, non pas de défendre, ma religion était d'être réfléchi et tempéré. [...] Et là ce matin je vois ce drame horrible qui me glace le sang. Je pense à ma mère, à mes tantes, qu'est-ce qu'elles vont encore penser des musulmans ? Elle aura encore peur demain en allant à son travail. [...] La France n'est pas en deuil de Charlie Hebdo, ni de la liberté d'expression. La France est en deuil d'elle-même, celle d'hier est morte elle ne sera plus jamais pareille."

 
0 commentaire - Disiz : "Je serai donc un otage de ce siècle"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]