Des inédits de Bob Marley retrouvés dans une cave de Londres

Des inédits de Bob Marley retrouvés dans une cave de Londres©Hussein Anwar/PA Photos, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 7 février

Des enregistrements de concerts européens donnés par Bob Marley et les Wailers dans les années 1970 ont été exhumés du sous-sol d'un hôtel londonien.

Ce lundi 6 février, Bob Marley aurait dû avoir 72 ans. Décédé en 1981, le chanteur jamaïcain continue de faire parler de lui. Des enregistrements inédits de la star du reggae ont été retrouvés dans le sous-sol du Kensal Rise, un hôtel situé au nord-ouest de Londres, rapporte The Guardian. Une nouvelle qui devrait logiquement ravir les fans.

Dix bandes restaurées sur treize

Remontant aux années 1970, les enregistrements étaient stockés dans des cartons rangés dans le sous-sol londonien dans lequel l'équipe du label Tuff Gong et les Wailers ont été logés lors d'un séjour dans la capitale anglaise. L'existence de ces cassettes était connue par les fans sous le nom de "Lost Masters". Après quarante ans passés dans un sous-sol humide, les bandes étaient quasiment inutilisables, explique l'homme d'affaires londonien Joe Gatt.

Ce dernier a confié les bandes au chanteur de jazz et technicien du son Martin Nichols. "Les enregistrements étaient dans un état si déplorable qu'ils auraient dû finir à la poubelle, raconte Nichols au Guardian. J'ai passé des heures et des heures pour nettoyer les bandes avec soin et pouvoir les jouer sans le moindre souci." Résultat ? Dix des treize bandes exhumées ont pu être restaurées "au format numérique et dans une très bonne qualité". Le tout a coûté 25 000 livres sterling, soit environ 29 000 euros.

Enregistrements de 1974 à 1978

Ces "Lost Masters" correspondent à des enregistrements live de Bob Marley effectués en Europe entre 1974 et 1978. On y retrouve les tubes emblématiques de la légende du reggae comme No Woman No Cry, Exodus, Jammin' et I Shot the Sheriff. Des morceaux ayant été captés lors de concerts au Lyceum de Londres (1975), au Hammersmith Odeon et au Rainbow également à Londres (1976), ainsi qu'au Pavillon de Paris (1978).

 
2 commentaires - Des inédits de Bob Marley retrouvés dans une cave de Londres
  • smallred -

    Quoi qu'il en soit ça fera toujours plaisirs de redécouvrir Bob.
    Je suis fan depuis que je suis gamin et j'ai aujourd'hui 43 ans et j'écoute encor Bob Marley.
    Sa musique restera éternel comme son message de paix et d'amour fraternel qu'il voulait nous faire entendre et que beaucoup on oublié.
    On n'est pas forcé de fumer du haschich ou de la beu pour aimer et comprendre cette musique.

  • bouboute -

    Ce ne sont pas des inédits si cela correspondant à des prises "Live"!! Ce sont simplement des enregistrements "pirates" ou "bootlegs" (en Anglais).

    archeo -

    et pourquoi etes vous si sur de vous et visiblement satisfait de vos pseudo-connaissances????, Ce sont peut-etre des enregistrements destinés à etre publiés, mais oubliés..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]