Des féministes font annuler le concert d'un groupe punk baptisé Viol

Des féministes font annuler le concert d'un groupe punk baptisé Viol©Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 mars

Accusé de faire l'apologie du viol, un groupe nantais s'est vu interdire un concert prévu ce vendredi 27 mars à la salle parisienne Mécanique ondulatoire.

De Dieudonné à Charlie Hebdo, la question de la liberté d'expression a fait couler beaucoup d'encre ces derniers mois. Loin d'être épargné, le domaine de la musique fait face à cette problématique après qu'un groupe punk nantais baptisé Viol s'est vu interdire de jouer à La Mécanique ondulatoire, une salle du 11ème arrondissement de Paris. L'objet de la censure ? Le nom du groupe, bien sûr, mais également les paroles très violentes d'une de leurs chansons datant de 2009, relayées intégralement par le site des Inrocks. "Viens, connasse ! / Ici, dans ta face ! / Ouvre-toi, putain ! / Le viol, mon instinct ! " ou encore " Tu pensais te faire sauter par ton mec / Mais dans une poubelle je vais te prendre à sec !", sont quelques-unes des paroles du morceau éponyme de ce groupe.

Des textes trash et volontairement provocateurs qui n'ont pas été du goût du collectif féministe "Les efFRONTé-e-s", qui ont publié ce 24 mars sur les réseaux sociaux un communiqué dans lequel elles dénoncent le fait que "l'incitation au viol en musique pignon sur rue à Paris". La Mairie de Paris ainsi que la Secrétaire d'Etat en charge des droits des femmes n'ont pas tardé à être alertées. Devant ces réactions, la salle de concert a anticipé l'interdiction du préfet en annulant elle-même l'événement. Sur son compte Facebook, elle explique ainsi : "La Mécanique Ondulatoire est un bar antiraciste, antifasciste, pro LGBT, pro libertaire et pro féministe. Nous travaillons depuis bientôt 8 ans au développement des scènes indépendantes et des scènes de niche et nous continuerons à le faire avec enthousiasme. Nous regrettons que la programmation du vendredi 27 Mars ait heurté certain-e-s personnes et nous vous demandons d'accepter nos excuses. C'est pourquoi, les organisateurs et nous-même avons décidé d'annuler les concerts. Le bar restera ouvert pour vous accueillir !"

Pas sûr que cela suffise à étouffer la polémique puisque l'association féministe "Les efFRONTé-e-s" a décidé de porter plainte. Par ailleurs, Hélène Bidard, adjointe à la Mairie de Paris, a fait part de sa volonté de faire interdire le groupe. Contactée par Les Inrocks, elle a expliqué que "la liberté de tout dire s'arrête là où commence celle des autres (...) Le viol est un crime puni par la loi. Ce n'est pas un sujet avec lequel on fait de l'humour. Ça n'a rien de révolutionnaire ou de rock'n'roll."

 
0 commentaire - Des féministes font annuler le concert d'un groupe punk baptisé Viol
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]