David Bowie : la comédie musicale "Lazarus" débarque à Londres en octobre

David Bowie : la comédie musicale "Lazarus" débarque à Londres en octobre©Beth Gwinn, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 27 juillet

Après Broadway, le spectacle musical adapté de "L'Homme qui venait d'ailleurs" (1976) et composé par Bowie avant sa mort sera joué à Londres à partir du 25 octobre 2016.

Neuf mois après la disparition qui a endeuillé le monde de la pop, le fantôme de David Bowie planera à nouveau au-dessus de Londres, sa ville d'origine. La comédie musicale Lazarus, co-créée à New York par David Bowie et Enda Walsh, va renaître dans la capitale britannique à partir du 25 octobre pour une durée de trois mois, a annoncé la production en début de semaine.

Une adaptation de "L'Homme qui venait d'ailleurs"

Lazarus est basé sur le film L'Homme qui venait d'ailleurs, paru en 1976 et dans lequel David Bowie interprétait le rôle principal. Le long-métrage, qui va ressortir en salle le 10 octobre dans une version restaurée, met en scène la rock star en extraterrestre charismatique échoué sur Terre, qui cherche de l'eau pour sa planète mais devient addict à l'alcool et à la télévision. Réalisé par Nicolas Roeg, le film est lui-même adapté du roman de science-fiction du même nom de Walter Stone Tevis sorti en 1963.

Une mise en scène de sa propre mort

Mis en scène par le Belge Ivo Van Hove, sur une idée de David Bowie et Enda Walsh, Lazarus a été présenté pour la première fois le 7 décembre 2015 à Broadway, où il a été joué à guichets fermés pendant deux mois. La musique a été entièrement composée par le Thin White Duke en personne. Elle correspond d'ailleurs à ses tout derniers travaux et comprend le morceau Lazarus, extrait de l'album Blackstar sorti le 8 janvier 2016, deux jours avant sa mort.

Le titre Lazarus est une référence au Lazare de la Bible, texte à l'origine du mythe de l'homme qui revient des morts. Le personnage de Thomas Newton, incarné par l'acteur Michael C. Hall (Dexter, Cold in July), est décrit par la production comme un être "incapable de mourir". Pour le metteur en scène, cela ne fait aucun doute qu'avec cette comédie musicale "Bowie a voulu mettre en scène sa propre mort", avait-il déclaré au moment de son décès. "La pièce, qui commence par cette phrase: 'Look, I'm in heaven' ('Regarde, je suis au paradis'), a été écrite dans une urgence existentielle manifeste", avait ajouté Ivo Van Hove.

 
1 commentaire - David Bowie : la comédie musicale "Lazarus" débarque à Londres en octobre
  • avatar
    lenny158 -

    Je partage l'enthousiasme de KIKOU27, si le Ministère de la Culture le veux bien, on pourrait en avoir écho en France, car il n'y a eu guère d'intentions à l'égard de DAVID (juste un petit documentaire servi en deuxième partie de soirée) depuis qu'il a passé son chemin.
    Cette personne de génie n'a jamais été pris sérieusement en considération en France. Au lendemain de son départ, j'espèrais plus d'attentions à l'égard de DAVID BOWIE qui possédent de nombreuses "cordes à son arc" personne ne l'égelera au niveau de son Art.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]