David Bowie est mort : Ziggy Stardust rejoint les étoiles

David Bowie est mort : Ziggy Stardust rejoint les étoiles©Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 11 janvier

L'icône du rock anglais est décédée suite à un cancer, dimanche 10 janvier. Il venait de fêter ses 69 ans avec la sortie de Blackstar.

Deux jours seulement après avoir publié son 25e album, à l'occasion de ses 69 ans, David Bowie s'est éteint ce dimanche. Il "est mort paisiblement entouré de sa famille, après une bataille courageuse de dix-huit mois contre le cancer", fait savoir un communiqué publié sur son site officiel et les réseaux sociaux. Abasourdis par ce message, de nombreux fans n'ont, dans un premier temps, pas voulu y croire. "Très triste et désolé mais c'est vrai", a pourtant confirmé son fils, Duncan Jones, sur Twitter ce matin.

Né David Robert Jones en 1947, dans une famille modeste de Brixton, David Bowie a commencé sa carrière de musicien au mitan des années 1960, en multipliant les groupes rhythm and blues sous divers blases, avant d'accéder à la notoriété en 1969 avec la chanson Space Oddity. Une ballade psychédélique inspirée par Syd Barrett (ex-Pink Floyd) et qui sera utilisée par la BBC pour retransmettre en direct l'atterrissage de la mission Apollo 11 sur la Lune, le 20 juillet 1969.

Après avoir tâtonné musicalement, s'inspirant aussi bien du music-hall que du folk psychédélique, David Bowie fait sensation en posant en robe et bottes de cuir sur la pochette de The Man Who Sold The World (1971) et devient le héros androgyne de la jeune génération en Angleterre en créant un an plus tard le personnage de Ziggy Stardust, influencé par la littérature de science-fiction, le mime, la mode et le théâtre kabuki.

Tout au long de sa carrière, Bowie ne cessera de se réinventer, allant chercher l'inspiration à Los Angeles où il enregistre un album de Philly Soul avec Young Americans (1975), avant de revenir en Thin White Duke au cinéma dans The Man Who Fell To Earth (1976) et sur l'album immense Station to Station (1976). La fin des années 1970 le voit débarquer à Berlin avec son ami Iggy Pop, dont il produit les deux premiers albums solo, et enregistrer une trilogie d'albums mythiques - Low (1977), "Heroes" (1977) et Lodger (1979).

Dans les années 1980, il enregistre Let's Dance (1983), qui le propulse au sommet des charts planétaires, juste derrière Michael Jackson et son Thriller. L'artiste connaît une perte de créativité à la fin de la décennie mais revient au sommet avec un autre chef-d'oeuvre, l'expérimental 1.Outside (1995), produit par Brian Eno. Le début des années 2000 redonne un coup de jeune à David Bowie qui revient en très grande forme avec deux très bons albums, Heathen (2002) et Reality (2003). Mais un accident cardiaque en juin 2004 sur la scène d'un festival allemand mettra un terme à cette nouvelle période de créativité.

Contraint au repos forcé, la rock-star déserte à partir de ce moment l'espace médiatique, refusant les interviews et photos de presse. Ce qui ne l'empêche pas de sortir The Next Day (2013) et de multiplier les projets, comme la musique du spectacle musical Lazarus, ou celle de la série TV The Last Panthers. Sur son dernier single en date, Lazarus, extrait de l'album Blackstar (2016), Bowie chante : "Look up here, I'm in heaven" ("Lève les yeux, je suis au Ciel"). On ne pouvait imaginer plus prémonitoire.

 
2 commentaires - David Bowie est mort : Ziggy Stardust rejoint les étoiles
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]