Damian Marley transforme une ancienne prison en ferme de cannabis

Damian Marley transforme une ancienne prison en ferme de cannabis©Randy Holmes, Getty Images
A lire aussi

Marc-Emmanuel Adjou, publié le 11 octobre

Le fils de la légende du reggae va se lancer dans le business du cannabis avec l'entreprise Ocean Grown Extract.

C'est une reconversion stupéfiante. Ou pas, si l'on prête attention au champ lexical habituel de la musique reggae, qui fait régulièrement les éloges de la marijuana. Selon les informations du site américain Billboard, Damian Marley, le dernier fils de Bob Marley, va investir les murs d'un centre pénitencier désaffecté, qu'il transformera en... plantation géante de cannabis.

L'initiative, fruit d'un partenariat avec le géant du cannabis thérapeutique Ocean Grow Extracts, a pour but de produire à grande échelle, une herbe de qualité dont pourront bénéficier les malades et les nécessiteux. "Si ce projet aide les gens, est utilisé à des fins médicales et est inspirant, c'est un succès", explique le chanteur de 38 ans, à qui l'ironie de la situation n'a pas échappé : "Beaucoup de gens se sont sacrifiés pour l'herbe et on finit derrière les barreaux". Drôle de revers, en effet.

77m² de cannabis

Située à Coalinga, en Californie, le Claremont Custody Center a été acquis pour la modique somme de 4 millions de dollars (environ 3,6 millions d'euros), au terme de nombreux mois de débats entre la mairie de la ville et les habitants. L'ancienne prison jouit d'une superficie de 77m², qui sera très bientôt recouverte de plantes vertes et de laboratoires. Marley et Ocean Grow Extracts espèrent, avec leur entreprise, générer une centaine d'emplois et contribuer à l'économie de la ville, qui connaît un déficit de 3 millions d'euros.

Damian Marley n'est pas étranger au business cannabinoïde. Plus tôt cette année, il inaugurait un dispensaire à Denver, dans le Colorado. Il faut également savoir que contrairement à la France, les USA autorisent la vente et l'usage de cannabis à des fins médicales dans certains états. L'histoire ne nous dit pas quand sortira le prochain album du reggaeman. On espère qu'entre deux récoltes, il trouvera le temps d'enregistrer de nouveaux morceaux.

 
0 commentaire - Damian Marley transforme une ancienne prison en ferme de cannabis
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]