Christine and the Queens déplore le sexisme des journalistes sur son travail

Christine and the Queens déplore le sexisme des journalistes sur son travail©Abaca
A lire aussi

Aurélie Tournois, publié le 15 octobre

La chanteuse a poussé un coup de gueule sur Twitter contre les journalistes qui, d'après elle, font toujours référence à une inspiration masculine pour évoquer ses créations.

Alors qu'elle vient de diffuser le clip de son single Paradis perdu, pour lequel elle s'est associée à Jacquemus en portant un costume rose imaginé par le créateur français, Christine and the Queens s'en est prise sur Twitter aux journalistes. "C'est curieux comme la moitié des papiers qui relaient mes clips attribuent toujours mes idées aux hommes avec qui je collabore", a ainsi posté Héloïse Letissier, racontant : "Pour No Harm is done, l'encouragement que m'a donné Woodkid devenait, en fonction du journaliste, 'un coaching à la réalisation'", avant de poursuivre : "Au journaliste qui me demandait récemment si on avait encore besoin du féminisme en France, j'ai donc envie de répondre : oui." Quelques minutes plus tard, elle ajoutait : "L'idée originale du costume qui s'agrandit pour Paradis est la mienne, mais les papiers qui relaient le clip ne l'entendent pas ainsi. Je me permets d'en parler ici, c'est extrêmement frustrant de travailler son projet jusque dans les détails de ses clips et de comprendre par la suite qu'il suffira qu'un homme soit dans la pièce avec toi pour qu'il soit considéré à l'origine de tes idées."

Christine and the Queens publie par ailleurs cette semaine son premier album aux Etats-Unis. Rebaptisé pour l'occasion Christine, il inclut des versions en anglais de ses titres déjà connus ainsi que deux duos inédits, avec le rappeur Tunji Ige sur No Harm Is Done et Perfume Genius sur Jonathan, titre écrit en hommage à Klaus Nomi. La chanteuse s'apprête également à réaliser une tournée outre-Atlantique en première partie de Marina and the Diamonds. Son premier album Chaleur Humaine, sorti en France en juin 2014, s'est vendu à plus de 450 000 exemplaires et lui a valu deux Victoires de la musique, de l'Artiste féminine de l'année et du Vidéo-clip de l'année pour son single Saint Claude.

 
0 commentaire - Christine and the Queens déplore le sexisme des journalistes sur son travail
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]