Chet Faker écrit une chanson inspirée du blizzard new-yorkais

Chet Faker écrit une chanson inspirée du blizzard new-yorkais©Daniel Boczarski, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 25 janvier

Bloqué par le blizzard, comme des millions d'Américains de la côte Est, l'artiste australien installé à Brooklyn a publié un morceau sur ce thème.

Ce week-end, la côte Est des Etats-Unis a dû faire face à l'une des plus importantes tempêtes de neige de son histoire, affectant 80 millions d'habitants répartis sur 20 Etats et faisant 28 morts. Les New-Yorkais étaient invités à sortir le moins possible. Particulièrement touchée, la ville de New York a été recouverte d'une soixantaine de centimètres de poudreuse, paralysant complètement l'activité de la Grosse Pomme. C'est dans ce contexte digne d'un film post-apocalyptique que l'Australien Chet Faker, résidant à Brooklyn depuis 2014, a publié un morceau inspiré par la tempête Jonas. "Un peu de neige et ouais mec, pas possible de se faire livrer une pizza" a tweeté le new-yorkais, avant de poster un lien d'écoute renvoyant vers la page Soundcloud de sa chanson In-Between.

Porté par une simple boîte à rythmes entêtante, une guitare hypnotisante et des sons de synthétiseurs étranges, le morceau accroche d'emblée l'auditeur. Si aucune parole ne sort de la bouche de Chet Faker, le morceau sample une bonne partie du discours du maire de New York, Bill de Blasio, prononcé il y a un an lors d'une situation d'alerte maximale similaire à celle qu'a connu la côte Est des Etats-Unis ces dernières heures. La similitude des propos du maire à l'époque avec la situation actuelle est frappante. "(Cette tempête) ne sera pas comme les autres tempêtes, expliquait alors le maire de New York. Ce sera - d'après tous les indicateurs - bien pire. Et les gens doivent se préparer".

Le premier album de Chet Faker, Built on Glass, a permis à ce dernier de remporter cinq ARIA Awards - l'équivalent australien des Grammy Awards. Son dernier disque en date, l'EP Work, réalisé en collaboration avec le DJ londonien Marcus Marr, est paru en décembre dernier.

 
0 commentaire - Chet Faker écrit une chanson inspirée du blizzard new-yorkais
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]