Brian Wilson annonce une tournée mondiale pour les 50 ans de "Pet Sounds"

Brian Wilson annonce une tournée mondiale pour les 50 ans de "Pet Sounds"©ullstein bild, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 26 janvier

La tête pensante des Beach Boys va reprendre la route pour jouer le mythique album du groupe paru en 1966.

Le chanteur, bassiste, compositeur principal et producteur des Beach Boys, Brian Wilson, a annoncé une immense tournée pour célébrer les 50 ans de l'album Pet Sounds (1966), qu'il a essentiellement conçu en solo. Pas moins de 70 concerts seront donnés sur quatre continents - Amérique, Asie, Europe, Océanie -, dont 11 dates rien qu'au Royaume-Uni, où le disque a connu son plus grand succès à sa sortie. Le coup d'envoi de ce grand tour de chant sera donné le 26 mars à Auckland, en Nouvelle-Zélande. La série de concerts s'achèvera le 14 octobre sur les rives du Lac Tahoe, en Californie. "J'adore jouer cet album avec mon groupe et je me réjouis de le faire bientôt pour mes fans du monde entier", écrit l'artiste de 73 ans dans un communiqué, précisant que ce sera la dernière fois qu'il jouera Pet Sounds en entier. Malheureusement pour les fans français, aucune date hexagonale n'est prévue. Il faudra donc soit prendre l'Eurostar, soit un vol pour Barcelone, où le chanteur se produira le 4 juin à l'occasion du festival Primavera Sound 2016.

Onzième album studio des Beach Boys paru le 16 mai 1966 sur le label Capitol Records, Pet Sounds est reconnu comme un des albums les plus influents de l'histoire de la pop. S'il est crédité au nom du célèbre groupe de surf californien, le disque est essentiellement le projet de son leader Brian Wilson, lequel a composé et produit l'intégralité des treize chansons, avec la participation de Tony Asher. L'album - ainsi que le single Good Vibrations, qui sortira quelques mois plus tard - représente l'apogée de la créativité de l'Américain. A l'époque, ce dernier vient de se prendre une claque en découvrant l'album Rubber Soul des Beatles, qu'il décrit comme un "ensemble de chansons qui allaient ensemble d'une façon encore jamais vue dans un album auparavant". Impressionné, le chanteur et compositeur se lance alors le défi de faire mieux. Il s'isole du reste du groupe, parti en tournée mondiale, et invente un nouveau son où les fameuses harmonies vocales du groupe sont mêlées à de nombreux effets sonores et autres instruments non conventionnelles dans l'univers de la pop : sonnettes de bicyclettes, orgues, clavecins, flûtes, cor anglais, accordéon, vibraphone, harmonica basse, hautbois, Thérémine, sifflet pour chien et même canettes de Coca-Cola.

Après l'innocence des premiers albums, sur lesquels les Beach Boys chantaient le surf, les voitures et les filles, Pet Sounds marque un tournant plus introspectif, dans lequel le chanteur y rumine la perte de sa jeunesse et la fin d'une époque, le tout sans un seul tube à faire tourner en radio. Ce qui a causé quelques disputes entre Brian Wilson et le reste du groupe, notamment Mike Love. A sa sortie, Pet Sounds n'a pas eu le succès commercial escompté par rapport aux enregistrements précédents des Californiens, excepté au Royaume-Uni, seul pays à avoir été séduit par le virage Easy Listening du disque. Ce qui ne l'a pas empêché d'être classé par le magazine américain Rolling Stone comme le deuxième plus grand album de tous les temps, après le Sgt. Pepper's Lonely Hearts Club Band (1967) des Beatles. Paul McCartney lui-même a déclaré à plusieurs reprises que ce dernier n'aurait jamais vu le jour sans Pet Sounds, qui est son album préféré. Pour l'ex-Beatle, le morceau God Only Knows est également "la plus belle chanson d'amour jamais écrite".

 
1 commentaire - Brian Wilson annonce une tournée mondiale pour les 50 ans de "Pet Sounds"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]