Booba : "La France ne m'aime pas"

Booba : "La France ne m'aime pas"©Domine-Wyters, Abaca
A lire aussi

Clara Lemaire, publié le 25 mai

Invité de l'émission Sept à Huit sur TF1 dimanche 22 mai, Booba s'est confié sur sa carrière et sa réussite, mais également sur des sujets plus polémiques comme la misogynie de ses textes et l'annulation du concert de Black M à Verdun.

Alors qu'il vient de sortir son huitième album studio il y a quelques mois, Nero Nemesis, Booba a accordé une interview exceptionnelle au magazine télévisé Sept à Huit. Star des adolescents grâce à ses punchlines provocatrices et parfois violentes, le rappeur s'est pourtant défendu d'être misogyne, un reproche qui lui est souvent fait par ses détracteurs. "Je parle souvent mal d'un certain type de filles, comme certaines filles entre elles peuvent insulter leur copine :'elle c'est une grosse pute'. Souvent, c'est fait avec humour", assure le Duc de Boulogne. Car il l'affirme, il "ne fait pas qu'insulter les femmes" et se défend d'être violent envers elles. "Je n'ai jamais frappé de femme. Je n'en frapperai jamais. Ça reste de la musique. Il y a beaucoup de filles à mes concerts", justifie-t-il. Au-delà de ça, le rappeur aime également faire des références à ses enfants, Luna et Omar, ou bien encore à sa mère. Des sujets qu'il traite "avec beaucoup de respect".

S'il habite la plupart de l'année à Miami, Booba a tout de même tenu à réagir à la polémique suscitée par la participation de Black M aux commémorations des batailles de la Première Guerre mondiale à Verdun, annulée suite à des plaintes de l'extrême droite. "Aucun noir célèbre, ni Omar Sy ni Yannick Noah, personne n'a réagi. Ce que je trouve affligeant et incroyable c'est qu'une personne de couleur qui chante pour la commémoration de Verdun, on trouve ça insultant (...) alors qu'on se souvient des tirailleurs sénégalais qui se sont battus pour la France", s'est-il insurgé. Un racisme ambiant que le rappeur dénonce et qu'il a également ressenti dès sa plus tendre enfance. "Moi j'aime la France, c'est la France qui ne m'aime pas", a confié l'interprète d'OKLM. "Je suis né en France, comme tout enfant j'étais innocent. Le racisme, les portes fermées, ça m'est tombé dessus en grandissant. Ce n'est pas moi qui l'ai cherché", a-t-il ajouté.

 
1 commentaire - Booba : "La France ne m'aime pas"
  • avatar
    Jean777 -

    BOOBA ? C'est qui ? C'est quoi ? ?

    LA France ne l'aime pas certes mais aussi beaucoup ne le connaisse pas . Encore un illustre inconnu.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]