Bob Dylan se moque-t-il de son Nobel de littérature ?

Bob Dylan se moque-t-il de son Nobel de littérature ?©Michael Kovac, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 18 octobre

Lauréat du prix Nobel de littérature depuis le 13 octobre, le folk singer n'a pas daigné offrir la moindre réaction. De quoi agacer d'autant plus ceux qui sont opposés à ce sacre.

Jeudi 13 octobre, l'Académie Nobel a surpris tout le monde en décernant son prix annuel de littérature à Bob Dylan, saluant les "nouveaux modes d'expression poétique" du songwriter. Une première pour un auteur-compositeur. Ce qui est en revanche moins surprenant, c'est l'absence de réaction du côté de l'artiste, celui-ci étant réputé pour sa discrétion et sa méfiance à l'égard des médias et des institutions.

"A quoi bon essayer de me changer ?"

Fidèle à sa réputation de taiseux, Bob Dylan n'a pas exprimé le moindre mot à l'égard de l'Académie suédoise depuis l'annonce de son Nobel de littérature. D'après le Washington Post, "Dylan est resté silencieux toute la journée (de jeudi) au sujet de sa récompense". Un de ses amis, le chanteur Bob Neuwirth, assure même au quotidien américain qu'il "pourrait bien ne jamais faire de remerciements". De son côté, l'Académie n'a pu s'entretenir avec le songwriter, se contentant d'un échange avec son agent et le responsable de sa tournée, a indiqué le chancelier Odd Zschiedrich à l'AFP. "C'est arrivé plusieurs fois de ne pas avoir réussi à parler immédiatement au lauréat", préfère se rassurer ce dernier. Pourtant, Bob Dylan a eu une occasion de s'exprimer publiquement sur son sacre, lors d'un concert donné le soir même à Las Vegas. Au lieu de cela, il a laissé un indice en interprétant en guise de rappel une reprise de Frank Sinatra, Why Try to Change Me Now ? ("à quoi bon essayer de me changer ?"), dans lequel le crooner se déclare bohème, libre et cool.

Un prix Nobel qui fait polémique

Ce silence radio de Bob Dylan ne va pas arranger les affaires de l'Académie suédoise, qui doit, avec ce Nobel de littérature attribué à un auteur-compositeur-interprète, assumer une décision particulièrement controversée. Si certains ont salué le choix audacieux de l'Académie, nombreuses ont été les réactions négatives, notamment de la part d'écrivains pour qui il s'agit d'une défaite de la littérature. "J'aime Dylan, mais il n'a pas d'oeuvre. Je trouve que l'académie suédoise se ridiculise. C'est méprisant pour les écrivains", a déclaré Pierre Assouline. "Je suis un fan de Dylan, mais c'est un prix maladivement nostalgique qui est sorti des prostates rances de hippies séniles...", a de son côté déclaré le romancier Irvine Welsh. Philip Roth, Joyce Carol Oates, Salman Rushdie ou encore Ngugi wa Thiong'o faisaient partie des prétendants au Nobel de littérature.

La polémique a au moins eu le mérite de relancer le débat : "qu'est-ce qu'être écrivain ? Cela se résume-t-il à écrire des livres ?" Pas pour les nombreux musiciens qui ont félicité leur compère Dylan, comme les Rolling Stones ou encore Leonard Cohen - un autre prétendant au Nobel de littérature d'ailleurs -, lequel a expliqué très joliment : "Remettre le prix Nobel de littérature à Bob Dylan, c'est comme épingler le mont Everest en affirmant qu'il s'agit d'une grande et belle Montagne".

 
0 commentaire - Bob Dylan se moque-t-il de son Nobel de littérature ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]