"Blurred Lines" : Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagiat

"Blurred Lines" : Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagiat©Ferreira Albert/Startraks, Abaca
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 11 mars

Les deux chanteurs ont été jugés coupables d'avoir largement copié le titre Got To Give It Up de Marvin Gaye pour composer leur tube. Ils devront payer 7,4 millions de dollars.

Le tribunal de Los Angeles a rendu son verdict mardi 10 mars dans l'affaire Blurred Lines qui opposait depuis plus de deux semaines Robin Thicke, Pharrell Williams et T.I. aux héritiers du chanteur Marvin Gaye. À l'issue de deux jours de délibérations, les membres du jury ont estimé que les interprètes du tube de 2013 avaient enfreint les droits d'auteur de Marvin Gaye pour son titre légendaire de 1977. Ils ont ainsi condamné ces derniers à verser 4 millions de dollars de dommages et intérêts, ainsi que 3,4 millions de dollars au titre des revenus générés par Blurred Lines. En revanche, le rappeur T.I. et plusieurs maisons de disques ou éditeurs également visés par des plaintes des héritiers Gaye ont été reconnus non-coupables. À l'annonce du verdict, certains membres de la famille du prince de la soul ont versé quelques larmes en qualifiant la décision du jury de "miracle". Ils ont également tenu à assurer avoir mené ce combat judiciaire parce que Marvin Gaye "nele faire lui-même".

Au cours des deux semaines de procès, les jurés ont eu l'occasion d'entendre Blurred Lines et de comparer le tube planétaire à une version au piano du morceau de Marvin Gaye. "Chacun de nous est libre d'élaborer sur Got To Give It Up à partir du moment où l'on ne copie pas les notes" du morceau, a affirmé l'avocat de Robin Thicke tandis que Richard Busch, qui représentait la famille Gaye, a au contraire affirmé que Robin Thicke et Pharrell Williams avaient intentionnellement créé leur tube de 2013 à partir du titre de Marvin Gaye.

Le hit international Blurred Lines, signé Robin Thicke, T.I. et Pharrell Williams, a fait danser la terre entière en 2013, se hissant au sommet des charts de très nombreux pays. Le morceau avait déjà fait polémique à sa sortie en raison des paroles et du clip taxés de misogynie.

 
0 commentaire - "Blurred Lines" : Robin Thicke et Pharrell Williams condamnés pour plagiat
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]