Black M remanie son single "Je suis chez moi" avec Amadou & Mariam

Black M remanie son single "Je suis chez moi" avec Amadou & Mariam©Marc Piasecki, Getty Images
A lire aussi

Sébastien Jenvrin, publié le 15 septembre

Le rappeur a dévoilé un remix moins politisé de son dernier single. Une version qui met en avant ses origines africaines, avec la participation de Manu Dibango et Amadou & Mariam.

Le 28 octobre prochain, Black M sortira son album "Eternel insatisfait", qu'il tease depuis des mois sur les réseaux sociaux à coups d'extraits, de vidéos et autres annonces. L'artiste révélé par Sexion d'Assaut a déjà dévoilé deux singles de ce deuxième album solo : La nuit porte conseil et Je suis chez moi. Au lieu de diffuser un troisième extrait, le rappeur a choisi de promouvoir le successeur des "Yeux plus gros que le monde" (2014) en publiant un "african remix" de Je suis chez moi.

Un remix hommage à ses racines

Pour ce remix, Black M s'est associé au chanteur et musicien Manu Dibango, qui fait souffler son saxophone dès l'introduction, ainsi qu'au duo Amadou & Mariam, déjà présent dans le clip dévoilé le 22 août et également cité dans les paroles du single. Ces paroles, justement, ont légèrement changé sur cette version alternative, qui rend davantage hommage à l'Afrique, et notamment la Guinée, pays d'origine de ses parents. Le chanteur a ainsi l'occasion de célébrer la terre de ses ancêtres, dont il aime notamment "le paysage, l'odeur, les gens" et où "si tu ne sais où dormir on te reçoit". Par opposition à la France, serait-on tenté d'ajouter. "Français d'origine guinéenne, fier de mes origines, fier de mon pays. Force au continent africain. Le message reste le même", conclut le chanteur.

Un message moins politisé

Si la chanson vante toujours la mixité et la solidarité, les paroles de ce remix africain ont clairement aseptisé le message d'origine du single. Et pour cause, Black M ne chante plus que "la France est belle, mais elle me regarde de haut comme la Tour Eiffel". Exit également l'allusion évidente à Marion Maréchal-Le Pen, qui a tout fait pour faire annuler le concert du chanteur en marge des commémorations du centenaire de la Bataille de Verdun. "Je suis noir, je suis beur, je suis jaune, je suis blanc, je suis un être humain comme toi. Je suis chez moi, fier d'être Français d'origine guinéenne. Fier d'être le fils de Monsieur Diallo", conclut la version d'origine de Je suis chez moi. Un hommage à son aïeul Alpha Mamoudou Diallo, ayant combattu lors de la Seconde Guerre mondiale au sein des Tirailleurs Sénégalais, qui a aussi disparu avec le remix.

 
0 commentaire - Black M remanie son single "Je suis chez moi" avec Amadou & Mariam
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]